La Gazette

des Comores

Le sprinter comorien Hachim défraie la chronique

Le sprinter comorien Hachim défraie la chronique © : HZK-LGDC

Le surprenant athlète comorien Hachim Maanroufou, qui rivalise avec son ombre en vitesse, n'en finit pas d'accumuler les records. Le secrétaire général de la Fédération Comorienne d'Athlétisme, Aboud Said Hilmy, le qualifie de pépite incontournable pour les Jeux des îles de l'Océan indien prévus en 2023 à Madagascar.


« Avec ces exploits qui n'en finissent pas de surprendre, je pense que dans la Grande île en 2023, il est apte à nous décrocher une, deux ou trois médailles d'or dans le sprint. Je le félicite, et l'encourage dans cette même voie », nous murmure Aboud Said Hilmy, le secrétaire général de la Fédération Comorienne d'Athlétisme. Dans l'Hexagone, particulièrement à Cannes, le mercredi 7 juillet 2021 le sprinter comorien a focalisé l'attention du public. Dans l'épreuve de sa prédilection, la vitesse, il est régulièrement performant.

 

« Sa vélocité lui a permis de signer la meilleure performance comorienne en 200 mètres. C'est encourageant », rapporte notre interlocuteur. Pour information, le précédent record (21'' 02) était détenu par Djaffar Hadhari, un autre coureur de vitesse. Aujourd'hui, un compatriote et sprinter, Hachim Maanroufou a relevé vaillamment le défi. D'ailleurs, il tend à courir plus vite que son ombre, défrayant ainsi les chroniques. Statistiquement, avec ce nouveau et attrayant minima (20''90), il constitue une redoutable menace pour les coureurs de vitesse indianocéaniques.

 

Cette surprenante croissance de l'une des pépites de l'archipel aux îles de la lune, Hachim Maanroufou,  en termes de performance, va-t-elle servir de leçon aux autres athlètes, féminins et masculins, et de modèle aux disciplines sportives, individuelles et collectives dans la perspective de l'organisation de l'édition 2023 des Jeux des îles de l'Océan indien qui auront lieu dans la Grande île ? Un exploit se prépare et se planifie.

 

« Nous comptons innover les préparations de nos athlètes, filles et garçons, pour les prochains Jeux des îles. Les regroupements ne s'organiseront plus à la veille de l'ouverture de ce grand rendez-vous culturel et sportif de la sous-région. L'objectif du comité olympique, c'est de revenir avec belle moisson de médailles », ne cesse de sensibiliser le nouveau patron du Comité Olympique et Sportif des îles Comores (Cosic), Ibrahim Mze.

 

Bm Gondet

 

 

 


Les contenus publiés dans ce site sont la propriété exclusive de LGDC/HZK Presse, merci de ne pas copier et publier nos contenus sans une autorisation préalable.

Commentaires (0)