La Gazette

des Comores

Djabal Club pour une première

Djabal Club pour une première © : HZK-LGDC

Pour sa troisième édition, la Basket Africa League va accueillir un nouveau venu en l'occurrence les champions des Comores, Djabal Club. Grâce à ses performances au niveau national, le club d’Ikoni est convié à prendre part à la phase qualificative qui se tiendra à Antananarivo du 18 au 23 octobre.


C’est le tournoi qu’il ne faut pas rater pour tout club africain. A l'initiative de la Fédération Internationale de basket-ball Association et la ligue nord-américaine de basket-ball NBA, un tournoi réunissant les meilleurs clubs du continent est organisé depuis 2020 en remplacement de la ligue des champions (1972-2019) jugée peu attrayante et sur le plan sportif et sur le plan financier. Sous l'égide d’Amadou Gallo Fall (président) vice-président de la NBA, le tournoi se déroule depuis 2020 en mode éliminatoire puis un tournoi final qui regroupe 12 équipes divisées en deux conférences.

 

Dans un courrier de la FCB adressé au président de Djabal Club, il a été notifié au club d’Ikoni de leur participation à la phase qualificative de la BAL à Antananarivo. « Nous avons le plaisir de vous informer que votre Club Djabal Basket, champion des Comores 2022 est qualifiée pour participer à la phase qualificative de Basket Africa League (BAL) qui se déroulera à Antananarivo (Madagascar) du 18 au 23 octobre 2022 », lit-on dans cette lettre. Dans cette missive datée du 6 août dernier, la fédération détaille les conditions de participation notamment le volet prise en charge. « Les équipes participantes à la compétition contribueront aux frais de séjour (hébergement, restauration, transport interne) des membres de leur délégation », précise-t-elle. Pour toutes ces charges, le club doit débourser 60 dollars pour une personne chaque jour passé sur le sol malgache.

 

Joint par La Gazette des Comores, le secrétaire général du club Soidri Ibrahim nous a rassuré de leur participation. « Nous sommes en train de nous préparer pour prendre part à ce grand rendez-vous, l'équipe s'entraîne 4 fois par semaine », confie-t-il. Sur la mobilisation des fonds, la aussi les dirigeants se démènent pour la mobilisation des fonds qui vont leur permettre de prendre part à ce tournoi qualificatif. « Au niveau du bureau, nous sommes entrain de voir auprès de nos partenaires (Ministère des sports, Fédération …) comment ils peuvent nous aider à boucler le budget estimé à 15 millions de nos francs », avance-t-il. Sur ce même volet, une commission interne est chargée de prendre contact avec la diaspora et les associations de la ville, la aussi pour la récolte des fonds nécessaires pour la facilitation du voyage.

 

Selon les recommandations de la FIBA, chaque délégation doit être composée de 21 personnes. « Notre délégation sera composée de 20 personnes, 12 jours et 8 dirigeants », poursuit toujours le SG. A la charge de l'équipe de payer aussi les frais de licences qui sont fixés à 50 USD pour chaque joueurs, 100 USD pour les entraîneurs et enfin 150 USD pour les encadreurs. « Les équipes participantes prennent en charge leur propres frais de voyages à destination et au départ du lieu de compétition », comme signifié dans la lettre envoyée au club par la fédération. Des dépenses énormes pour nos clubs qui fonctionnent sans aucune subvention de l’Etat, mais doivent se débrouiller pour pouvoir joindre les deux bouts avec des stades qui se désemplissent d'année en année. N’eut été la légendaire solidarité comorienne très ancrée surtout à Ngazidja, aucun club ne pourrait jamais prendre part à une compétition en dehors du pays. « Rien que les billets, ça doit nous coûter aux environs de 5 millions de nos francs », conclut Soidri Ibrahim.

 

AS Badraoui

 


Les contenus publiés dans ce site sont la propriété exclusive de LGDC/HZK Presse, merci de ne pas copier et publier nos contenus sans une autorisation préalable.

Commentaires (0)