La Gazette

des Comores

Suspension des vols d’Air Madagascar : « Une crise » due à la confiscation des 50kg de lingots d’or

Suspension des vols d’Air Madagascar : « Une crise » due à la confiscation des 50kg de lingots d’or © : HZK-LGDC

La compagnie aérienne Air Madagascar a annoncé la suspension de ses vols à destination ou en provenance de Moroni. Antananarivo n’a pas évoqué les raisons de cet arrêt brusque, mais Moroni n’est pas dupe : la confiscation des 50 kilogrammes de lingots d’or saisis sur deux Malgaches en décembre dernier, y est pour quelque chose.


Aussitôt repris, aussitôt suspendus. La compagnie nationale malgache a annoncé suspendre ses vols à destination ou en provenance des Comores. Dans un communiqué publié lundi, la compagnie fait savoir qu’elle ne fait que se soumettre à une décision de l’autorité de l’aviation civile de la grande île. Selon nos informations, cette décision a un lien avec l’affaire des 50 kilogrammes de lingots d’or saisis sur deux Malgaches et un Comorien en décembre dernier, à l’aéroport de Hahaya. Si les deux Malgaches ont été « extradés » à la demande du gouvernement malgache qui avait dépêché à Moroni une forte délégation conduite par son ministre de la justice, les lingots d’or, eux, sont soigneusement gardés à la Banque centrale des Comores malgré la demande persistante d’Antananarivo.

 

Sept mois après, l’affaire s’invite sur la table, et pas de la plus belle des manières. En suspendant ses vols à destination ou en provenance de Moroni, Antananarivo espère que cette mesure de rétorsion poussera Moroni à restituer lesdits lingots d’or. « Nous ne comprenons pas pourquoi on arrive à cette position extrême. Nos deux pays ont montré à quel point ils peuvent s’entendre quand la sécurité des uns ou les intérêts des autres sont remis en cause. De ce fait, on a procédé à des extraditions. Donc tout ce qui éventuellement pourrait nous opposer peut se régler par le dialogue. Par conséquent nous avons engagé le dialogue pour dénouer cette crise qui, par ailleurs, n’a pas lieu d’être », réagit non sans amertume le porte-parole du gouvernement, Houmed Msaidie, joint par La Gazette des Comores.

 

Pour rappel, le 28 décembre dernier la gendarmerie a procédé à l’arrestation de trois individus en possession de 50 kilos de lingots d’or à l’aéroport de Hahaya. Ils étaient sur le point de s’envoler pour Dubaï à bord d’un jet privé arrivé du même pays depuis la veille. Deux jours plus tard, l’enquête de la gendarmerie a permis l’arrestation d’autres suspects, dont le directeur des aéroports des Comores Yasser Ali Assoumani, démis de ses fonctions un peu plus tard. Fardi Abodo, fils d’un influent juriste, fait partie des cerveaux de ce dossier. Les deux sont en détention provisoire depuis le mois de janvier, avec d’autres suspects.

 

TM

 

 


Les contenus publiés dans ce site sont la propriété exclusive de LGDC/HZK Presse, merci de ne pas copier et publier nos contenus sans une autorisation préalable.