La Gazette

des Comores

Un milliard de francs pour la voirie de Mutsamudu

Un milliard de francs pour la voirie de Mutsamudu © : HZK-LGDC

Une convention est signée entre le gouvernement comorien et l’entreprise chinoise CGC, pour un montant d’un milliard de francs comoriens hier jeudi 15 juillet à la Mairie de Mutsamudu. Dans son allocution, le président Azali appelle toute la population à être gardien de cet argent public investi dans le projet d’assainissement urbain de la capitale d’Anjouan.


Les travaux de réhabilitation de la voirie urbaine de Mutsamudu sont budgétisés à hauteur d’un milliard de nos francs. La commune de Mutsamudu, étant le chef-lieu de l’ile, cela motive son premier magistrat de demander auprès du chef de l’Etat de les impliquer pleinement dans ce gigantesque chantier de construction de la voirie.  Sachant que l’association AFAM a pu aider la Mairie à rendre opérationnel le site de décharge de Dindrihari. « L’implication des associations dans ce chantier est plus que nécessaire car ce sont eux la force de notre commune », avance le maire de Mutsamudu M. Bouchrane.

 

Lors de la signature, le Président Azali a axé son intervention sur la stabilité et la paix. Avec un brun d’humour, le chef de l’Etat montre qu’ « il a déjà la nationalité anjouanaise. C’est pourquoi il a commencé d’abord chez les amis de Moroni et Fomboni » car « il faut servir d’abord les voisin ou les étrangers avant de se servir ».


La société CGC, qui a réalisé la route Dindri-Lingoni remercie encore une fois le chef de l’Etat pour cette marque de confiance. « Nous remercions le gouvernement de nous avoir confié ces travaux. Nous nous engageons à déployer tous nos efforts pour la réalisation de ce projet », avance le représentant de l’entreprise chinoise lors de la signature. 

 

Quat au gouverneur de l’ile, il a insisté sur le fait que plusieurs dirigeants ont rêvé de réaliser ce que réalise aujourd’hui le président Azali à Mutsamudu, mais en vain. Anissi Chamssidine tient donc à souligner que « nous avons une immense joie. C’est un rêve d’antan, mais Dieu a accordé la chance à Azali. Faire de Mutsamudu une vitrine de l’ile, cela renforce encore notre joie immense. Nous remercions Azali d’avoir bien entendu les doléances des citoyens. Aujourd’hui, il est là pour changer la face de notre capitale ».

 

Notons que ce projet est une grande bouffée d’oxygène contre les embouteillages de tous les jours. La circulation de la capitale est à sens unique, chose très difficile puisque tous les jours des centaines de voitures et motos envahissent l’agglomération et la route n’a connu aucune extension depuis des décennies.

 

Nabil Jaffar

 




Les contenus publiés dans ce site sont la propriété exclusive de LGDC/HZK Presse, merci de ne pas copier et publier nos contenus sans une autorisation préalable.

Commentaires (0)