La Gazette

des Comores

Traitement des déchets en plastique à Mohéli : Mise en place d’un mécanisme financier

Traitement des déchets en plastique à Mohéli : Mise en place d’un mécanisme financier © : HZK-LGDC

Le chef de l’État Azali Assoumani avec des membres de son gouvernement se trouvaient à Mohéli vendredi dernier pour prendre part à une cérémonie de mise en place d'un mécanisme financier pour le traitement des déchets en plastique. Un projet du ministère de l’environnement financé par le PNUD.


Le représentant du Programme des Nations Unies pour le Développement aux Comores, plusieurs autorités insulaires et gouvernementales à la tête desquelles le chef de l’État Azali Assoumani, ont honoré de leur présence, la cérémonie qui s’est déroulée à Mabahoni Fomboni. Le ministre de l’environnement et de l’agriculture Bianrif Tarmidhi a montré, dans son intervention, l’importance du traitement des déchets et l’avantage que ce projet va apporter non seulement sur le plan environnemental mais également sur le développement économique de l’île. 

 

« Nous voulons à ce que le pays soit reconnu partout dans le monde par sa propreté et c’est la politique du chef de l'État », devait-il dire, avant d’enchaîner : « il y a ceux qui croient que c’est un rêve mais tant pis c’est leur problème ». Le chef de l’État quant à lui a saisi cette opportunité pour féliciter les Moheliens pour « cette aubaine » car ce projet, selon lui, est le premier aux Comores dont la mise en œuvre est axée à Mohéli. Même son de cloche pour le gouverneur de l’ile Mohamed Said Fazul. Pour lui, Mohéli doit être une île de référence en la matière dans  l’ensemble du territoire  comorien.

 

Riwad

 


Les contenus publiés dans ce site sont la propriété exclusive de LGDC/HZK Presse, merci de ne pas copier et publier nos contenus sans une autorisation préalable.

Commentaires (0)