La Gazette

des Comores

Pèlerinage 2022: Les 577 pèlerins comoriens s’envolent dès ce jeudi

Pèlerinage 2022:  Les 577 pèlerins comoriens s’envolent dès ce jeudi © : HZK-LGDC

Presque 577 pèlerins Comoriens s'apprêtent à partir vers l'Arabie Saoudite pour accomplir le pèlerinage de cette année. Par cette occasion, deux vols sont programmés pour transporter les pèlerins. Le premier vol a eu lieu ce jeudi et l’autre est prévu demain vendredi.


Après deux ans de pause à cause de la Covid-19, la porte du pèlerinage s'est rouverte. Ils sont 577 pèlerins Comoriens cette année qui s'apprêtent à partir vers l'Arabie Saoudite pour accomplir le Hadj. Hier mercredi, ils étaient accueillis au foyer des femmes de Moroni pour une prière collective en présence du chef de l'Etat et certains membres de son gouvernement. Le directeur général de l'Agence nationale du Hedj et de la Umra Abdoulfatahou Saïd Mohamed a tenu à préciser que vu les conditions sanitaires mondiales, l'Arabie Saoudite avait imposé un quota précis pour tous les pays du monde. « Chez nous, nous avions 385 pèlerins autorisés mais grâce aux efforts du chef de l'Etat ainsi que les bonnes relations qui existent entre les Comores et l'Arabie Saoudite, nous avons eu un de 192 personnes. Ce qui fait que l’effectif des pèlerins des Comores de cette année est de 577 », révèle-t-il avant de leur souhaiter bon voyage.

Les départs des pèlerins comoriens sont programmés en deux phases. Un premier vol est prévu ce jeudi 23 juin à 10h et le second demain vendredi 24 juin à 5h du matin. Le directeur de l'agence nationale informe l'assistance que depuis le 1er novembre 2019, date à laquelle ont commencé les inscriptions à nos jours, presque 2100 candidats se sont inscrits. « Ils nous ont donné leur confiance, nous leur remercions mais selon le quota établi, nous étions dans l'obligation de servir les premiers venus. Plusieurs personnes n'ont pas eu la chance d'effectuer ce voyage sacré mais je les remercie puisque ils refusent de récupérer l'argent. Encore une fois merci », indique-t-il, avant de préciser que « 10 personnes sont morts mais nous les avons remplacés par leurs fils ».

Le chef de l’Etat, Azali Assoumani, et le grand Mufti, leurs discours se sont focalisés sur une seule indication. « Vous allez prier pour le pays. La paix et la stabilité car le pays en a besoin », déclare le Président Azali, tout en promettant de multiplier les efforts pour réduire les problèmes que rencontrent les pèlerins comoriens.

Ibnou M. Abdou

 


Les contenus publiés dans ce site sont la propriété exclusive de LGDC/HZK Presse, merci de ne pas copier et publier nos contenus sans une autorisation préalable.

Commentaires (0)