La Gazette

des Comores

Des fournitures scolaires destinées aux filles-mères scolarisées

Des fournitures scolaires destinées aux filles-mères scolarisées © : HZK-LGDC

Le service d'écoute au niveau de Mohéli a procédé samedi dernier à une remise des fournitures scolaires aux filles-mères qui ont pris la décision de retourner à l'école pour continuer leur apprentissage. Une manière de les accompagner dans leur vie quotidienne pour leur réussite.


14 filles-mères, âgées de 15 à 20 ans ont pris la décision de retourner à l'école cette année. Une décision qu'elles ont pris après avoir abandonné ce chemin de réussite pendant plusieurs années. Certaines d'entres elles s'apprêtent à terminer le premier cycle c'est à dire la classe de 3éme et d'autres entament le lycée notamment la classe de 2nde et 1ére.

C'est dans ce sens que le service d'écoute à Mohéli a pris l'engagement de les accompagner pour relever ce défi, une tâche qui n'est pas aisée. Elles sont rares les filles qui acceptent de reprendre le chemin de l'école après plusieurs années d'abandon. « La plupart d'entre nous avons eu des histoires qui ont viré au cauchemar. On a eu des enfants. Malheureusement les conditions de vie ne nous permettaient pas de retourner à l'école. Toutefois nous voulons changer la donne » témoigne une fille-mère qui va regagner la classe de première. « Nous sommes déterminées à aller de l'avant. Notre première action à entreprendre c'est de retourner à l'école » a-t-elle rassuré.

Cette initiative est saluée par le service d'écoute, puisque sa principale mission c'est d'être à l'écoute de tous le monde, notamment des mineurs. « Nous sommes là pour protéger les mineurs et voir comment apporter notre contribution pour le bien être des enfants », clarifie Mme Zaharati Madi responsable locale du service d'écoute. C’est pour cette raison que le service d'écoute a distribué des kits scolaires aux 14 filles-mères .Des kits scolaires composés  de crayons, stylos, cahiers et tout ce qui est nécessaire pour l'apprentissage d'un enfant. « Ce geste doit être salué puisqu'il n'est jamais trop tard pour apprendre » dira Madame Hadidja Assanaly Directrice régionale de la promotion du genre.

L'octroi de ces kits scolaires à ces filles-mères est un moyen de les accompagner pour la reprise de l'école. Cela devrait également servir de leçon pour les autres qui ont vécu des relations douloureuses car nul ne sait ce que l'avenir lui réserve.

Riwad

 


Les contenus publiés dans ce site sont la propriété exclusive de LGDC/HZK Presse, merci de ne pas copier et publier nos contenus sans une autorisation préalable.

Commentaires (0)