La Gazette

des Comores

Affaire Air Darassa : « Pour l’instant, aucun mandat d’arrêt n’a été émis [à l’encontre de Djibril] »

Affaire Air Darassa : « Pour l’instant, aucun mandat d’arrêt n’a été émis [à l’encontre de Djibril] » © : HZK-LGDC

C’est lors du compte-rendu du conseil des ministres hebdomadaire qui a eu lieu au palais présidentiel de Beit-Salam que le porte-parole du gouvernement, Houmed Msaidié a levé le doute sur le supposé mandat d’arrêt international qui serait émis par la justice comorienne à l’encontre du sulfureux prédicateur Said Mohamed Djibril, dont l’association « caritative » Air Darasa est interdite aux Comores.


Son association Air Darassa a été interdite de toute activité sur le territoire national par le ministère de l’Intérieur. Comme si cela ne suffisait pas, le ministre de la justice en a rajouté une couche en menaçant de poursuivre les bénéficiaires des aides d’Air Darassa pour « recel ». « La fondation Air Darassa n’a aucun droit juridictionnel, ni arrêté, ni approbation gouvernementale devant la permettre à effectuer des actions humanitaires sur le territoire national », « les bénéficiaires peuvent être poursuivis en justice pour recel », avait-il haussé le ton.

Alors que le fameux prédicateur avait vivement réagi face à la décision du ministère de l’intérieur laquelle a été motivée par des soucis de traçabilités, le ministre de la justice estime que « les menaces du prédicateur à l’égard de l’Etat comorien constitue une raison de plus pour qu’il soit appréhendé et ensuite extradé en Union des Comores en toute urgence ». Ces propos ont été la goutte d’eau qui a fait déborder la vase car c’est à partir de là que sont nées les rumeurs sur un mandat d’arrêt international émis à l’encontre de l’homme au turban aux antécédents judicaires très lourds. « Pour l’instant, aucun mandat d’arrêt n’a été émis [à l’encontre de Djibril] », devait couper court Houmed Msaidié, porte-parole du gouvernement, hier mercredi.

A.O Yazid


Les contenus publiés dans ce site sont la propriété exclusive de LGDC/HZK Presse, merci de ne pas copier et publier nos contenus sans une autorisation préalable.

Commentaires (0)