La Gazette

des Comores

1er édition junior code : L’équipe CodEMB sort gagnant

1er édition  junior code : L’équipe CodEMB sort gagnant © : HZK-LGDC

Parce que les jeunes sont un moteur de la transition numérique dans le monde, l’Actic a organisé la première édition « junior code » dans le cadre de la semaine du salon de l’économie numérique. 5 groupes composés de 20 élèves de l’école de Moroni et de Ouellah dans le nord de Mitsamiouli ont été conviés à présenter un site web d’une demande de préinscription d’une école imaginaire. Les jeunes de CodEMB ont remporté cette première victoire avec 68%.


Les lycéens de l’équipe CodEMB, de l’école Mouigni Baraka sont sortis vainqueurs de la première édition « junior Code ». Tenu dimanche 21 novembre dernier à Comor’Lab, cinq groupes ont été conviés à développer un site web d’une école imaginaire dénommé «Msomo»  en seulement 6 heures. Au total une vingtaine de lycéens âgés de 16 à 18 ans ont pris part à cet évènement qui fut selon les organisateurs une première satisfaction, en marge de la journée internationale des enfants et du salon de l’économie numérique. De nombreux jeunes promoteurs sont repérés lors de cette compétition.

Le président de l’Actic Hamidou Mhoma a souligné que cette première édition est le fruit d’un an de formation des lycéens, initiés par les volontaires de l’Actic. « L’avenir du numérique comorien passe par les plus jeunes. Nous nous sommes donnés pour mission de les initier au code. Les formations ont été dispensées dans les iles d’Anjouan, Mohéli et Grande-Comore », montre-t-il, avant de poursuivre que « cette année dans le cadre du salon du numérique, nous avons organisé cette première édition uniquement en Grande Comore, nous espérons l’étendre sur l’ensemble du territoire dès l’année prochaine ».

Dans un contexte de Covid, il était important de limiter les flux des parents pour les inscriptions ou réinscriptions de leurs enfants. Il fallait présenter l’école, les différentes classes, permettre de s’inscrire via un formulaire ou encore de pouvoir contacter l’établissement par email. Pour cette première édition, les 5 équipes participantes ont su relever le défi imposé par les 5 coachs volontaires de l’Actic.

Sourire aux lèvres, un lycéen de Mougni Baraka est fière que son groupe ait remporté le concours avec 68% des critères du jury. « Cet évènement nous a permis de mettre en valeur nos compétences et cela démontre que dans un futur très proche, l’informatique pourra  prendre une ascension exponentielle du numérique aux Comores », dit-il.

La défaite n’arrête pas le succès. Pour Anais Mohamed  Moissuli, élève en terminale C, ce fut une belle expérience qui apportera ses fruits dans le futur. « Le temps était restreint mais nous avons fait de notre mieux. Tout ne s’arrête pas là, j’aspire à devenir informaticienne experte surtout dans la robotique, car c’est un métier d’avenir. J’aimerais faire des Comores, un pays de référence en informatique », projette-t-elle. 

 Andjouza Abouheir                    

 


Les contenus publiés dans ce site sont la propriété exclusive de LGDC/HZK Presse, merci de ne pas copier et publier nos contenus sans une autorisation préalable.

Commentaires (0)