La Gazette

des Comores

Santé publique/PASCO: Des travaux de réhabilitation et d’extension pour le CMC de Mbeni

Santé publique/PASCO:  Des travaux de réhabilitation et d’extension pour le CMC de Mbeni © : HZK-LGDC

Une part non-négligeable des financements de l’AFD dans le secteur de la Santé est consacrée à la santé maternelle, néonatale et infantile. Et le projet s’est tourné vers le CMC de Mbeni pour un renforcement des structures de base.


Afin de réduire le taux de mortalité maternelle, néonatale et infantile, il est prévu dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’Appui au Secteur de la Santé aux Comores (PASCO) un renforcement des structures de base. Pour le Centre médical communautaire (CMC) de Mbeni, il s'agissait de la réalisation de travaux d'extension et de réhabilitation de la maternité. Ces travaux ont coûté 84 890 200 KMF. Le chantier a été lancé en 2021 par le ministère de la santé à travers le Projet PASCO sous financement de l’Agence Française de Développement (AFD).

Des travaux supplémentaires d'un montant de 14 900 250 KMF portant sur l'aménagement de l'espace extérieur afin d'améliorer l'accessibilité et harmoniser l'ensemble des bâtiments ont été réalisés, soit de quatre-vingt-dix-neuf million sept-cent quatre-vingt-dix mille quatre cent cinquante francs comoriens (99 790 450 Kmf), soit deux cent deux mille huit cent trente-neuf quarante un euro (202 839,41€) pour couvrir l’ensemble des travaux.

Dans cette optique et en complément des travaux afin d’améliorer la prise en charge des patients un lot d'équipements et matériels médicaux et biomédicaux répondant aux besoins de la structure ont été acquis dans le cadre du projet pour la maternité, d'une valeur de 51 304 350 KMF, est en cours d'installation. Ces équipements permettront au personnel du CMC Mbeni d’assurer des prestations de soin de qualité au bénéfice de la population comorienne.

Andjouza Abouheir

 


Les contenus publiés dans ce site sont la propriété exclusive de LGDC/HZK Presse, merci de ne pas copier et publier nos contenus sans une autorisation préalable.

Commentaires (0)