La Gazette

des Comores

Séquençage : Variant Omicron ou pas : le verdict se fait encore attendre

Séquençage : Variant Omicron ou pas : le verdict se fait encore attendre © : HZK-LGDC

Depuis la confirmation du variant delta dans le pays en novembre dernier, le pays n’a toujours pas procédé à un nouveau séquençage permettant de savoir si le variant Omicron est présent aux Comores ou pas. Pourtant le nombre des cas de Covid-19 explosent sur l’ensemble du territoire national depuis quelques semaines. Une situation inquiétante pour certains responsables de la santé qui ont demandé un nouveau séquençage.


Alors que le degré de contagiosité de la covid-19 se fait ressentir, le pays n'a toujours pas procédé à un nouveau séquençage. Des soupçons portent à croire que l'Union des Comores fait face au variant Omicron, si virulent mais moins létal. Détecté à Mayotte en décembre dernier, la menace de ce virus doit tous nous interpeller, surtout avec la reprise des festivités coutumières dans le pays. En effet, le dernier bulletin du 08 janvier fait état de 40 nouveaux cas en 24 heures et 1633 cas actifs dans les trois îles. Une situation qui inquiète certains agents de la santé qui pensent qu’il est urgent « de renforcer les mesures de protection » et qu’un séquençage doit être une priorité. D'après nos informations, la question a été discutée dans plusieurs réunions voire même en interministériel. Mais jusqu'à présent rien n'est fait.

En tout cas, lors d'un échange avec la presse, le 28 décembre dernier, le directeur de l'Inrape, l'unique laboratoire réservé à la détection de la covid-19, le Dr Abdou Azali Hamza avait expliqué que « rien n'indique que c'est le variant Omicron. Mais, le diagnostic est en cours. Nous attendons les résultats, et à partir de là nous pouvons annoncer de quel variant il s'agit ». À quand ce séquençage et le résultat ?

Il serait donc judicieux pour un pays qui se conforme au règlement sanitaire international (RSI) de vite pour procéder à un séquençage afin de garder sa crédibilité. Pour rappel, l'Union des Comores est passé en zone orange le 02 janvier dernier selon la liste établie par la France, alors que le pays était jusque-là un exemple en matière de leadership dans la gestion de l’épidémie. Et ce séquençage serait une porte de sortie qui permettrait d’entreprendre des actions stratégiques pour renforcer les mesures  sanitaires déjà en vigueur afin de réduire la circulation du virus.

Andjouz Abouheir

 


Les contenus publiés dans ce site sont la propriété exclusive de LGDC/HZK Presse, merci de ne pas copier et publier nos contenus sans une autorisation préalable.

Commentaires (0)