La Gazette

des Comores

L’Oms renforce le niveau des organisations de la société civile à Moroni

L’Oms renforce le niveau des organisations de la société civile à Moroni © : HZK-LGDC

Pour appuyer et soutenir les organisations de la société civile qui œuvrent pour la santé, l’OMS a organisé une formation à l’endroit de ces dernières. L’objectif est de les booster à mieux s’affirmer dans leurs communautés et pour mieux répondre aux besoins de la population locale.


Pour la deuxième fois consécutive, l’OMS en étroite collaboration avec le ministère de la santé a organisé hier jeudi 9 novembre à Moroni, une formation à l’endroit des organisations de la société civile dans le cadre des appuis aux organisations de la société civile mis en place depuis l’année dernière. Cette formation a vu la présence de plusieurs associations notamment l’ACCF, Sitara, Ong Hifadwi, Caritas, etc. C’est sous le volet suivi et évaluation, mobilisation des ressources du projet que ces séances ont démarré dans le but d’outiller ces acteurs de la sociaux à être dynamiques et de mieux s’affirmer en tant organisations de la société civile afin de répondre aux besoins de leurs communautés respectives.

En visioconférence, le responsable des relations extérieures et partenariats au niveau du bureau régional de l'OMS Afrique, Luciani Andrea s’est félicité de cette formation qui vise à élargir le partenariat avec les organisations de la société civile. « Aujourd’hui, les partenariats sont au centre de la transformation de l’OMS au niveau du bureau régional. L’on compte 111 collaborations signées dont le travail se fait dans les différents pays et vise à améliorer la santé des populations », renchérit-il, tout en encourageant les participants à suivre cette formation qui va sans doute les aider à avoir des résultats dans leurs organisations.

Présent, le représentant résidant de l’OMS, Dr Diarra Abdoulaye a mis en lumière l’agenda de transformation initié par la directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique Dr Matshidiso Moeti pour l’impact de la santé de la population en Afrique. Ces actions se font avec les ministères de a santé de chaque pays. Cette collaboration témoigne l’engagement que l’Oms accorde aux organisations de la société civile. « Au niveau des Comores, en 2022, 4 projets ont été éligibles. Les résultats ont été satisfaisants. Depuis 2023, nous avons lancé la deuxième cohorte de partenariat avec 5 OSC et plus de budget. J’invite les participants à suivre cette formation pour mieux élaborer leurs projets pour le prochain appel à projets », précise-t-il.

Notons que la  réponse à la pandémie de Covid-19 a mis à rude épreuve le secteur de la santé aux Comores. L’organisation de cette réponse s’est greffée aux défis liés à la poursuite des activités de routine dans le cadre de la continuité des services entre autre la vaccination de routine, lutte contre les maladies transmissibles et non transmissibles, les problèmes liés à la mortalité maternelle, néonatale et infantile, les programmes de renforcement de la résilience du système national de santé etc. Les efforts d’atténuation et d’endiguement de ces maladies et de leurs conséquences ont nécessité une réponse globale du gouvernement en coordination avec ses partenaires bilatéraux et multilatéraux et les organisations de la société civile.

Conscient de ces enjeux, l’OMS entend promouvoir la santé avec l’appui des acteurs non étatiques aux Comores, pour la mise en œuvre du 13e programme général de travail. C’est dans cette optique que le bureau OMS Comores a lancé en février 2023, un appel à projets à l’endroit des OSC comoriennes impliquées dans les actions de santé. Au terme de ce processus, 5 projets ont été retenus, pour un budget à hauteur de 130 000 dollars, soit 58.889.875 de nos francs. Ils sont mis en œuvre dans le pays, à travers ADDE et CAP à Anjouan, FADESIM à Mohéli, ACCF et SITARA à Ngazidja, pendant une période de sept mois. Ces  séances des formations sont un apport important dans la réalisation des activités et des résultats escomptés.

Andjouza Abouheir

 


Les contenus publiés dans ce site sont la propriété exclusive de LGDC/HZK Presse, merci de ne pas copier et publier nos contenus sans une autorisation préalable.