La Gazette

des Comores

Coronavirus : Le variant Delta est chez nous

Coronavirus : Le variant Delta est chez nous © : HZK-LGDC

La ministre de la Santé a confirmé samedi que le variant Delta du coronavirus est présent aux Comores. Une recrudescence des cas de covid-19 a été constatée notamment à Mohéli depuis fin septembre.


L’information a été gardée sous les boisseaux pendant 5 jours. Samedi 20 novembre, la ministre de la Santé Loub Yakouti Attoumane a enfin annoncé la présence du variant Delta aux Comores. C’est à l’issue d’une réunion interministérielle tenue à Beit-Salam que la ministre a fait l’annonce après plusieurs semaines d’attente. En effet, des échantillons prélevés sur des porteurs du coronavirus ont été envoyés pour séquençage génomique au Kenya depuis le 6 novembre et les résultats étaient connus depuis mardi 16 novembre selon nos informations. « Les résultats qui nous sont parvenus confirment malheureusement la présence du variant Delta à travers ces 11 échantillons », devait reconnaitre la ministre, ce samedi.

 

C’est depuis le 20 septembre que les autorités sanitaires ont constaté une recrudescence des cas de covid-19 dans le pays, plus particulièrement à Mohéli, la plus petite île de l’archipel. Neuf des patients prélevés sont de nationalité comorienne tandis que les deux autres sont des étrangers. Ils sont âgés entre 25 et 85 ans. Au total le variant Delta a emporté 2 personnes connues par les autorités. Elles sont présentées comme âgées et présentant des comorbidités. En un mot comme en cent, des personnes fragiles. 

 

Le variant Delta est plus contagieux que tous les autres variants du coronavirus Il a été détecté pour la première fois en Inde à la fin de l'année 2020. Il a été qualifié de variant préoccupant par l’OMS du fait de sa transmissibilité élevée et sa capacité à provoquer une forme grave de la maladie. Dans les régions où il a été mis en évidence, il se propage rapidement d’une personne à l’autre. Les mesures barrières (port de masque, distanciation sociale, lavage régulier des mains avec un gel hydro-alcoolique…) restent tout de même efficace.

 

Andjouza Abouheir


Les contenus publiés dans ce site sont la propriété exclusive de LGDC/HZK Presse, merci de ne pas copier et publier nos contenus sans une autorisation préalable.

Commentaires (0)