La Gazette

des Comores

Le parti Orange se concerte sur le dialogue inter-comorien

Le parti Orange se concerte sur le dialogue inter-comorien © : HZK-LGDC

Ce mercredi 12 janvier 2022, l’Organisation Républicaine pour l’Avenir des Nouvelles Générations (ORANGE) a réuni ses membres pour un atelier de restitution des activités réalisés par le bureau politique dans le cadre du dialogue inter-comorien. C’était l’occasion pour le bureau de présenter les meilleurs vœux à leurs députés et maires ainsi que les différentes coordinations des régions.


Le parti Orange a organisé un atelier de restitution des activités réalisées par le bureau politique dans le cadre du dialogue inter-comorien. Après les tournées dans les îles, le parti de Mohamed Daoudou alias Kiki a jugé nécessaire de se réunir afin de rendre compte des activités réalisées par le bureau politique. « Je vous rappelle que nous avons pu faire 43 entrevus avec différents partis politiques, société civile, ONG, des operateurs économiques et des hautes personnalités y compris la diaspora de France. Les échanges étaient conviviaux et fructueux et le bureau a exposé sa vision générale du dialogue inter-comorien et son point de vue sur diverses questions », avance Mohamed Toianmou, le porte-parole du parti.

Pour rappel, le 29 décembre 2021, le parti a rencontré la coordination nationale du dialogue dans le cadre des ses consultations avec les partis politiques et les acteurs au dialogue. « Le bureau a exposé ses points de vue comme il les a toujours soutenus et transmis aux responsables de la coordination. Ces derniers seront présentés dans le cadre de cet atelier », poursuit-il. L’objectif de cet atelier est de procéder à la restitution des travaux réalisés par le bureau politique du parti afin d’informer les élus et les responsables locaux du parti sur le contexte du dialogue inter-comorien et les implications des propositions faites et sur les résultats attendus par rapport à l’idéologie du parti orange. Les principaux résultats attendus à l’issue de cet atelier n’est autre qu’une compréhension commune ainsi que les opportunités, enjeux du dialogue et sensibiliser les militants en utilisant une approche participative et inclusive et proposer des axes d’intervention.

Toutefois, selon le porte-parole, le parti n’a pas proposé seulement des sujets politiques, mais aussi les sujets socio-économiques, cohésion sociale et tout ce qui touche la vie du peuple comorien. « Nous somme réunis aujourd’hui pour vous faire le bilan. Sachant que vous pouvez proposer ou améliorer ce qu’on avait proposé. C’est dans ce sens qu’on peut également améliorer nos idées. Et bien préparer notre plan avant d’entamer le dialogue », précise-t-il.

Nassuf Ben Amad

 


Les contenus publiés dans ce site sont la propriété exclusive de LGDC/HZK Presse, merci de ne pas copier et publier nos contenus sans une autorisation préalable.

Commentaires (0)