La Gazette

des Comores

Le parti Orange montre ses muscles

Le parti Orange montre ses muscles © : HZK-LGDC

Une marée orange a déferlé dans la grande salle de conférence d’un hôtel de la place pour le rassemblement du parti Orange dimanche 05 novembre dernier. C’était l’occasion pour le président d’honneur Mohamed Daoud alias Kiki d’annoncer sa candidature pour l’élection présidentielle de 2024.


Dimanche 5 novembre dernier, le parti Orange a annoncé officiellement son candidat pour la prochaine élection présidentielle de 2024 et sans surprise, il s’agit de Mohamed Daoudou. Devant un parterre de militants revêtus aux couleurs orange, cette déclaration est accueillie sous les applaudissements. Lors de son intervention, Kiki a présenté son projet politique qui touche tous les secteurs allant à la lutte contre le chômage des jeunes, la vie chère, et des mesures sur la santé et l’éducation.

Conscient de la vie chère qui secoue le pays actuellement, cet ancien directeur des douanes, dit savoir comment réduire les taxes douanières. Etant un technicien du domaine, cela ne doit pas être difficile pour lui. « La population en a marre de cette situation de vie chère. Il faut faire en sorte que la population puisse manger à sa faim quelle que soit sa catégorie sociale.  Et c’est à nous de trouver une solution et cela n’est pas du tout impossible, il faut juste réduire les taxes douanières surtout pour les produits de première nécessité. Ainsi, nos importateurs vont à leur tour réduire les prix au consommateurs », avance-t-il.

Pour la santé, l’ancien ministre a déclaré qu’il mettra des mesures stratégiques pour renforcer ce secteur. Il a rassuré qu’il y aura un meilleur accès à la santé pour tous les comoriens. Chaque citoyen aura le droit d’être soigné dignement et avec respect. Concernant l’éducation, sa priorité sera l’enseignement public. Pour lui, les écoles publiques sont un peu délaissées en termes de réhabilitation, et même dans l’apprentissage. « Nous allons redonner l’image d’antan aux écoles publiques, pour le bien de nos enfants qui sont l’espoir de notre pays. Feu Nelson Mandela a dit que l’arme la plus puissante pour changer le monde, c’est l’éducation. Alors, l’éducation sera parmi nos priorités », déclaré-t-il.

Au lendemain de cette démonstration de force, un membre de la mouvance présidentielle a fait défection pour rejoindre le parti Orange, notamment l’ancien commissaire à l’éducation Ali Moustoifa. Ce dernier a déclaré devant les medias qu’il soutient Mohamed Daoudou. Cet originaire de Mirontsi à Anjouan appelle son entourage à soutenir le parti Orange. Il semblerait que d’autres figures vont suivre. A noter que les candidats à l’élection des gouverneurs seront annoncés dans les jours qui viennent.

Nassuf Ben Amad

 


Les contenus publiés dans ce site sont la propriété exclusive de LGDC/HZK Presse, merci de ne pas copier et publier nos contenus sans une autorisation préalable.