La Gazette

des Comores

La CRC en campagne de sensibilisation dans le Hamahamet

La CRC en campagne de sensibilisation dans le Hamahamet © : HZK-LGDC

Se concerter sur la façon de pérenniser la paix dans le pays, sensibiliser l'opinion sur la nécessité du dialogue national et l'urgence de pousser les non vaccinés à aller le faire le plus vite possible, tels sont les trois objectifs du déplacement du bureau national de la CRC à Hamahamet.


Les membres Du bureau national de la Convention pour le renouveau des Comores (CRC) se sont retrouvés à Hamahamet le week-end dernier. Il s'agit d'un rassemblement visant un triple objectif, à savoir la campagne de vaccination, la préservation de la paix et la valeur du dialogue national. Au nom de la cellule CRC de la commune, Achtad Mohamed, cadre de Mboinkou fait savoir que la paix et la santé sont des biens individuels avant d'être collectifs. « Nous connaissons la valeur de ces deux sujets. Et par rapport au dialogue, nous sommes très nombreux à y adhérer, puisque il s'agit d’un remède pour ce pays », avance-t-il.

Pour Mondoha, la région de Hamahamet Mboinkou est comme les autres régions. « Il y a ceux qui sont pour le pouvoir et ceux qui sont opposés. Donc, il n'y a pas de miracle dans ma région. En tout cas la paix règne », dit-il, avant d’ajouter que « celui qui ne veut pas la paix, il n’a qu'à choisir une autre terre pour y vivre. Puisque elle règnera tant que c'est l'imam Azali qui est au pouvoir ».

De son côté, le ministre de l’économie Mze Abdou Mohamed Chanfiou a fait une synthèse des trois thèmes qui ont fait l'objet de cette rencontre tenue chez Ali Karane, actuel directeur général de la société Comores câble. Ce dernier croit dur comme fer que le dialogue est la seule chance pour sauver le pays. « Le pays a gagné plusieurs milliards d'euros grâce à la Conférence de Paris. Mais hélas, la Covid-19 a freiné les actions que nous avions envisagées. Donc allez en masse vous vacciner, c’est la meilleure solution pour retrouver une vie normale », rappelle-t-il, en présence de certains ténors du parti, dont l’ancien ministre des finances, Said Ali Said Chayhane. Une occasion pour ce dernier et de l'ancien ministre des affaires islamiques Mohamed Ousseine de formuler une prière collective à l'endroit de l'équipe nationale des Comores.

Ibnou M. Abdou

 


Les contenus publiés dans ce site sont la propriété exclusive de LGDC/HZK Presse, merci de ne pas copier et publier nos contenus sans une autorisation préalable.

Commentaires (0)