La Gazette

des Comores

La CENI retient 11 candidats pour la présidentielle

La CENI retient 11 candidats pour la présidentielle © : HZK-LGDC

Le vendredi 17 novembre marquait le dernier délai de dépôt des dossiers de candidature pour les élections présidentielles et des gouverneurs des iles. On enregistre 11 candidats à la présidentielle et pour les gouverneurs, 12 candidats pour l’île de Ngazidja, 12 à Anjouan et 10 à Mohéli.


Les prétendants à l’élection du président de l’Union des Comores et des gouverneurs avaient jusqu’au 17 novembre à 00h pour déposer leurs dossiers de candidature. Sur 23 dossier retirés pour la présidentielle, seulement 11 candidats ont déposé leur candidature. Ce sont Abdou Soeufo candidat indépendant, Mohamed Daoud alias Kiki du parti Orange et Dr Salim Issa du parti Juwa, accompagnés de leurs partisans à déposer en premier leur candidature le 16 novembre dernier. « J’ai amené un huissier de justice pour être témoin, car mes dossiers sont complets.  Au moment de vérification, on ne va pas me dire que mon dossier avait manqué de quoi que ce soit. Maintenant nous allons attendre la confirmation des candidatures. Pour notre programme, tout le monde le connait déjà », a-t-il avancé.

De son côté, l’ancien ministre des affaires étrangère, Abdou Soefo, affirme aussi que son dossier n’a aucun problème. « Comme je l’avais annoncé lors d’un évènement à Tsinimoichongo dans la région de Mbadjini, que si le bon Dieu me laisse en vie jusqu’à 2024, je serai candidat aux élections présidentielles. Aujourd’hui je viens confirmer ma parole. Une fois que ma candidature sera confirmée par la cour, je vais organiser une conférence de presse pour livrer mon programme. Mais, aujourd’hui il n’y a rien à dire, juste déposer ma candidature », a déclaré l’ancien ministre des affaires étrangers.

Le vendredi 17 novembre qui marquait la fin des dépôts, l’ancien gouverneur Mouigni Baraka Said Soilihi a déposé aussi sa candidature, ainsi que Hamidou Bourhani, Natuk Mohamed Mouzaoir du parti Ulezi et Achmet Said Mohamed. Dans l’après-midi du vendredi, le président Azali Assoumani a déposé aussi sa candidature. Etant à l’étranger pour raison d’agenda chargé, sa candidature a été déposée par le secrétaire général de la mouvance présidentielle Ali Mlipva Youssouf.

Pour le poste des gouverneurs, on compte 12 candidats pour Ngazidja, 12 à Anjouan et 10 pour Mohéli. Le candidat de la CRC Ibrahim Mzé a déposé sa candidature le 17 novembre dernier. Ce même jour a été marqué par le dépôt de celle de Said Ali Chayhane l’ex-ministre des finances. Sa candidature a quelque peu brouillé le jeu à l’intérieur de la CRC, qui part aux élections en rangs dispersé. A noter qu’après examen des dossiers dans les différentes CEII, trois candidats ont été rejetés à Ngazidja, ramenant le nombre des candidats à 9. A Ndzouani, trois candidatures sont aussi rejetées dont celle de Yasser Ali Assoumani, ramenant les candidats à 9. A Mwali, ils sont dix candidats. Maintenant, il restera à la Cour Suprême de valider la liste définitive avant l’ouverture de la campagne électorale le 15 décembre.

Nassuf Ben Amad

 

 


Les contenus publiés dans ce site sont la propriété exclusive de LGDC/HZK Presse, merci de ne pas copier et publier nos contenus sans une autorisation préalable.