La Gazette

des Comores

Habari za udunga: Pour la révision des jours de congé hebdomadaire ?

  •  
  •   admin
Habari za udunga: Pour la révision des jours de congé hebdomadaire ? © : HZK-LGDC

Quels sont les pays dans le monde qui n'ont pas opté pour le week-end dit «universel» comme les Comores ? Parmi les 193 pays membres de l'ONU, 19 ont choisi ce week-end semi-universel. L'universel, celui que nous connaissons dans notre pays, avec son samedi et son dimanche chômés pour la majorité de la population, il a été adopté par 143 pays dans le monde. Le repos du vendredi-samedi est parfois considéré comme «semi-universel» par référence au week-end du samedi-dimanche considéré comme «universel».


Certaines monarchies du Golfe comme l'Égypte, la Jordanie, l'Arabie Saoudite, le Koweït, Bahreïn, les Émirats arabes unis et le Qatar ont également abandonné le repos du jeudi-vendredi pour y consacrer le vendredi-samedi. Ceci afin de permettre à la bourse d'être à un rythme plus proche de celui des autres bourses d'importance. Cela devrait aussi faciliter les voyages. Et le reste? Trois pays -la Somalie, l'Afghanistan et le Yémen- ont conservé le week-end «traditionnel» des pays musulmans, c'est-à-dire le jeudi et le vendredi.

 

D'autres encore n'imposent qu'un jour obligatoire de repos -c'est le cas de la très autoritaire Corée du Nord (dimanche chômé), de l'Inde (dimanche chômé), du Népal (samedi chômé), de l'Iran (vendredi chômé) ou de la Birmanie (dimanche chômé). A noter qu'en Inde, le jour de repos obligatoire est donc fixé au dimanche, mais les régions peuvent choisir un autre jour en plus, particulièrement pour les fonctionnaires.

 

Le sultanat de Brunei a lui opté pour une solution unique, et pas franchement pratique: les jours de repos imposés par la loi dans ce petit Etat musulman coincé dans un coin de l'île de Bornéo sont le vendredi et le dimanche.

 

Autre exemple original, enfin, celui de la Gambie, qui a réussi, du moins pour ses fonctionnaires, à concilier le week-end universel et une partie du week-end musulman: depuis le 1er février 2017, tout le secteur public est soumis à un repos hebdomadaire qui va du vendredi au dimanche. Oui, trois jours. Cela dit, les journées de travail ont été rallongées pour l'occasion de deux heures.

 

Chez nous, il faudrait se poser la question et de voir si nous ne devons pas nous aligner sur ces pays qui sur la base du développement de l’économie mondiale ont changé de week-end sachant que peu de personnes se présentent dans les administrations le vendredi préférant rester dans leur localité. Sans compter le poids social de rater la prière de vendredi pour les fonctionnaires résidant loin de la capitale. Rappelons, par ailleurs qu’au cours de la période dite révolutionnaire, le week-end débutait le vendredi.

 

Ne serait-ce pas plus simple et plus correct d’envisager un week-end de deux jours à savoir le vendredi et le samedi pour simplifier la vie des gens et unifier définitivement les horaires administratifs du secteur public et du privé ? Le débat est lancé, il reste aux autorités de faire une étude sur tous les aspects liés à un changement de week-end pour prendre une décision au meilleur des intérêts du fonctionnement de l’Etat.

 

Mmagaza

 


Les contenus publiés dans ce site sont la propriété exclusive de LGDC/HZK Presse, merci de ne pas copier et publier nos contenus sans une autorisation préalable.

Commentaires (0)