La Gazette

des Comores

Habari za udunga Nombrilisme

Habari za udunga Nombrilisme © : HZK-LGDC

C’est l’histoire d’un petit pays de 900 000 âmes et dont à peu près 300 à 350 000 sont des électeurs. Ce pays est classé parmi les pays les plus pauvres du monde. Cependant au lieu de chercher des solutions pour résoudre leurs problèmes les hommes politiques et les habitants de ce pays-là, ont trouvé le moyen de se donner bonne conscience.


D’abord ils se considèrent comme étant le centre du monde, ils souffrent en quelque sorte d’une maladie que nous qualifierons de nombrilisme aigu. Ensuite ils pensent que leurs problèmes viennent d’autrui. Jamais, l’idée d’appartenir à un monde interdépendant ne leur traverserait l’esprit.

 

Ceci les amène à s’adonner aux palabres et à jouer presque tout le temps. Un de leurs jeux favoris s’appelle « Siasa » (Que nous traduirons par politique en mauvais français). Et justement dans quelque mois, aura lieu la finale du Siasa. On pronostique déjà la participation de plus d’une dizaine de candidats, un record paraît-il. Enfin, l’essentiel n’est-il pas de participer comme disait l’autre ?

 

Mais comme toujours, le jeu finira inéluctablement dans la confusion dans la mesure où les vaincus remettront en cause l’arbitre, l’accusant d’avoir favorisé le gagnant. Les joueurs passeront leur temps à se chamailler sur la régularité ou non du jeu, croyant à tort que le monde entier a les yeux rivés sur eux.

 

Ainsi va la vie dans ce petit archipel, qui vogue au gré du vent, perdu dans ses espérances folles d’être le centre de l’Univers. Il serait temps de se réveiller et voir que ce petit jeu ne vaut pas la chandelle.

 

Mmagaza, paru en 2004

 

 


Les contenus publiés dans ce site sont la propriété exclusive de LGDC/HZK Presse, merci de ne pas copier et publier nos contenus sans une autorisation préalable.