La Gazette

des Comores

Un compromis trouvé pour « le contrôle des prix »

Un compromis trouvé pour « le contrôle des prix » © : HZK-LGDC

Samedi matin, le ministre de l’économie a rencontré les opérateurs économiques. Devant la presse nationale, Mze Aboudou Mohamed Chanfiou a montré que cette rencontre avait comme objectif de faire le bilan des initiatives prises pour essayer de contenir la flambée des prix sur le marché national.


Les opérateurs économiques ont été reçus samedi dernier par le ministre de l'économie. Cette rencontre consistait à faire le point sur la situation économique tant nationale qu'internationale. « Grâce à ces rencontre, nous pouvons analyser nos faiblesses mais aussi nos points forts, la capacité de résilience de l'économie nationale et ses difficultés mais aussi parler des stocks », indique Mze Aboudou Chanfiou, tout en expliquant que la rencontre avait comme un objectif de faire le bilan des initiatives prises pour essayer de contenir la flambée des prix sur le marché national. Le ministre tient à rappeler que les opérateurs économiques sont déjà en relation avec les banques et que certaines incompréhensions ont été relevées. « Nous sommes convaincus que cela va aider et soutenir les capacités de financement de nos opérateurs économiques afin qu'ils puissent réellement nous approvisionner régulièrement », espère-t-il.

Par rapport à l'analyse de la situation du marché, l'évolution des prix, les dérapages et les commerçants qui profitent de la situation, le ministre apporte des clarifications. « Nous avons évoqué les questions des structures, c'est-à-dire les relations que nous devons mener, la base d'échanges, les dialogues à mettre en place. Nous avons pris la décision de travailler en étroite collaboration pour essayer d'encadrer les prix au cours de cette période d'exception pour éviter les dérapages. Nous allons aussi travailler avec la chambre de commerce pour voir du côté international comment faire pour faciliter l'approvisionnement régulier en échangeant avec les grandes sociétés qui détiennent le transport maritime pour faciliter carrément la provision ».

De son côté, la présidente de l’Opaco parle d’une rencontre fructueuse puisque elle a permis d'échanger plusieurs points intéressants. « Nous avons saisi l'occasion de se pencher sur deux questions d'ordre structurel qui nous ont permis de discuter sur les difficultés liées à l'économie », dit-elle, avant d'évoquer le compromis trouvé entre les deux parties. « Nous nous sommes convenus de nous voir de manière organisée pour mettre en place les structures d'accompagnement de la loi sur la concurrence et de pouvoir travailler dans la durée sur les problèmes économiques du pays », poursuit-elle. Selon elle, une autre rencontre aura lieu prochainement et rien n’empêche qu'il y ait des contrôle dans les magasins pour essayer de contenir la flambée des prix sur le marché national.

Ibnou M. Abdou

 


Les contenus publiés dans ce site sont la propriété exclusive de LGDC/HZK Presse, merci de ne pas copier et publier nos contenus sans une autorisation préalable.

Commentaires (0)