La Gazette

des Comores

Meck-Moroni ouvre une nouvelle agence au sud de la capitale

Meck-Moroni ouvre une nouvelle agence au sud de la capitale © : HZK-LGDC

Dans le but d’offrir des services financiers accessibles, de proximité en réponse aux besoins de sa clientèle, la Meck-Moroni (Mutuelle d’épargne et de crédit ya Komor) ouvre une agence au sud de la capitale en face de l’école Fundi Abdoulhamid.


La Meck-Moroni a procédé mercredi 23 juin dernier à l’ouverture d’une agence à Hamramba en face de l’Ecole Fundi Abdoulhamid. La cérémonie inaugurale a vu la présence du ministre de l’économie Houmed Msaidie, du gouverneur de la Banque centrale Younoussa Ben Imane et des membres de l’institution. L’idée d’offrir des services financiers accessible et de proximité est l’un des mandats majeurs de la micro-finance moderne et c’est également un des objectifs prioritaires de la Meck-Moroni qui s’inscrit dans une vision globale de lutte contre la pauvreté.  Dans son intervention la directrice de Meck-Moroni, Laila Said Hassane a expliqué  que l’idée de s’installer dans cette zone est murement réfléchie car le secteur constitue en elle, une zone assez développée dans le développement économique. « Nous avons décidé que la Meck-Moroni devrait être présente dans le sud pour accompagner cette dynamique pour en donner un élan supplémentaire en offrant nos services à ces habitants, à ces opérateurs et à ces salariés et à toutes cette jeunesse afin de leur permettre d’avoir des services aisément, des services financiers de qualité et de permettre à chacun de réaliser ses projets », souligne-t-elle, avant d’ajouter que « la Meck-Moroni compte offrir toute la gamme de services ». Techniquement les portes sont ouvertes la semaine dernière avec des services de dépôts, de change euros, de retrait, etc.

De son côté, le gouverneur de la Banque centrale (Bcc) Younoussa Ben Imani a expliqué que son institution a mis en place un projet de modernisation d’un système de paiement en vulgarisant  les moyens de paiement modernes tels que la carte de paiement, le virement automatisé, le transfert électronique pour réduire l’utilisation du cash. « C’est cette méthode de modernisation d’un système de paiement que la Banque centrale a opté pour promouvoir  l’inclusion financière dans notre pays. La banque centrale a besoin de l’adhésion de vous tous pour la réussite de ce pari », précise-t-il. Le gouverneur de la Bcc estime que l’Union des Meck et la Meck-Moroni ont donné l’exemple et souhaite qu’une campagne de communication et de sensibilisation de la population surtout féminine soit menée en milieu rural. « Je crois haut et fort que l’ouverture d’une micro-finance comme celle-ci contribuera sans aucun doute au développement de l’inclusion financière et de la réduction de la pauvreté, qui est l’un des objectifs clés fixés par la vision du chef de l’Etat », poursuit-il.

Quant au président du conseil d’administration de la Meck-Moroni Boinaidi Abdou  Elghaniyou, il s’est félicité de cet exploit.  « Nous avons pris l’objectif de réduire la pauvreté et c’est ce que nous avons fait. La Meck accompagne les agriculteurs, les pécheurs, les artisans, dans cet esprit du développement économique du pays. Beaucoup de projets ont été mis en avant comme le projet Subuti, la culture entrepreneuriale, etc », souligne-t-il, tout en déclarant que des implantations de Meck-Moroni se feront dans l’objectif de répondre aux besoins de nos clients et d’être à proximité d’eux.

Andjouza Abouheir

 


Les contenus publiés dans ce site sont la propriété exclusive de LGDC/HZK Presse, merci de ne pas copier et publier nos contenus sans une autorisation préalable.

Commentaires (1)

  1. Machouhouli allaoui:
    04/07/2021 à 01:47 AM

    0