La Gazette

des Comores

Encore des efforts à l’approche de la ligne d’arrivée

Encore des efforts à l’approche de la ligne d’arrivée © : HZK-LGDC

A l’approche de la ligne d’arrivée pour son adhésion à l’OMC, l’Union des Comores doit encore fournir des efforts dans le cadre législatif et technique, permettant au pays d’achever le processus avant la 13ème conférence ministérielle de l’OMC prévue au mois de février 2024 à Abu Dhabi. C’est ce qui ressort de la 8ème réunion du groupe de travail tenue le 19 janvier dernier à Genève. Un 8ème round présidé par l’ambassadeur du Maroc Omar Zniber.


Les négociations pour le processus d’adhésion des Comores à l’OMC s’enchainent. Le 19 janvier dernier à Genève, le ministre de l’économie Ahmed Bazi à la tête d’une forte délégation a participé à la 8ème réunion du groupe de travail de l’accession des Comores à l’OMC. Un 8ème round voulu convainquant pour les membres de l’OMC qui exigent des efforts supplémentaires pour bien négocier les derniers virages avant la ligne d’arrivée. « Mon souhait pour la nouvelle année, que je souhaite être partagé par vous tous, est d’aider nos amis comoriens à conclure leur adhésion. Je suis sûr que cet objectif est à portée de main. Il va sans doute dire qu’au final le gros de l’effort devra être fait à Moroni où d’importants travaux législatifs et techniques devront être menés dans les mois à venir », a déclaré l’ambassadeur Omar Zniber assurant la présidence de séance.

Le diplomate marocain dit reconnaitre que le secrétariat de l’OMC et la communauté internationale élargie des partenaires du développement bilatéraux et multilatéraux « doivent également intensifier leur soutien aux efforts des Comores, notamment pour les préparer à relever les défis de l’immédiat post-adhésion ».

Au tour du ministre de l’économie Ahmed Bazi de promettre à l’OMC que le gouvernement fera tout ce qui est possible pour pouvoir achever les négociations devant ouvrir à son pays les portes de l’organisation. « Nous sommes pleinement conscients des efforts qu’il nous reste à accomplir pour atteindre cet objectif. Je voudrais simplement rassurer les membres que nous avons la plus grande détermination à prendre les mesures nécessaires et à entreprendre les réformes nécessaires pour mener à bien le processus d’adhésion le plus rapidement que possible », a-t-il fait savoir.

A en croire le compte-rendu dressé à l’issue de cette 8ème réunion, les membres du groupe de travail ont convenu que le pays est sur la bonne voie vers l’adhésion et lui ont assuré leur plein soutien pour franchir les derniers obstacles avant la ligne d’arrivée. Depuis la dernière réunion du groupe de travail en mai 2022, les membres ont noté des progrès accomplis par le pays dans sa volonté de rejoindre le système commercial multilatéral.

La directrice générale de l’OMC Ngozi Okonjo-Iweala et le directeur général adjoint Zhang Xiangchen suivent de près le processus et d’après eux, la priorité est que les Comores puissent obtenir le soutien dont elles ont besoin de la part du secrétariat. « L’ambassadeur Zniber a également noté qu’en février 2023, les Comores assumeront la présidence de l’UA, succédant au Sénégal. Par conséquent, les Comores auront un rôle de premier plan à jouer dans la réalisation de l’Agenda 2063 de l’UA, en plus de l’objectif d’amener un nouveau membre du continent à l’OMC », lit-on dans ce document. « Actuellement, neuf pays africains sont candidats à l’adhésion à l’OMC, ce qui représente plus d’un tiers des adhésions actuelles. Les Comores font également partie de la région arabe, où les adhésions à l’OMC sont également une priorité », rappelle le document.

Maoulida Mbaé

 


Les contenus publiés dans ce site sont la propriété exclusive de LGDC/HZK Presse, merci de ne pas copier et publier nos contenus sans une autorisation préalable.

Commentaires (0)