La Gazette

des Comores

Ngamarumbo expose sa culture, son histoire et ses talents

Ngamarumbo expose sa culture, son histoire et ses talents © : HZK-LGDC

À travers une exposition baptisée « Ngamarumbo Mfaoumé » le quartier de Ngamarumbo du village de Hoani a mis en exergue sa richesse culturelle et traditionnelle. L’histoire du roi Abderahmane (Mderehmane ) dont le complot d’assassinat a été monté dans cette localité, mais aussi la nouvelle technologie que regorge Ngamarumbo à travers ses enfants ont été exposées vendredi dernier à l’intérieur même du village.


Ngamarumbo est un quartier de Hoani un peu éloigné, à l’ouest de Mohéli, d’où son appellation abusive de village à part entière. C’est ici où à l’initiative de Madi Binali (Ba Fatah) du quartier Mitreni, une réunion pour assassinat du roi Mderehmane fils de Djumbé Fatma a été organisée en toute discrétion dans un lieu appelé « Bwé lavoulé » d’où le nom de Ngamarumbo qui signifie relier les intestins pour ce plus grand secret.

Ce vendredi, les jeunes de l’association AVDSN (association villageoise pour le développement social de Ngamarumbo) a organisé une exposition « Ngamarumbo Mfaoumé » pour montrer les différents talents  du village. De l'art à la culture en passant par l'histoire, l'environnement, la technologie et la mécanique. Un événement qui a été riche en diversité dans plusieurs domaines.

Un mariage traditionnel, démonstration de la pratique d’une corne de bœuf comme ventouse thérapeutique, l’utilisation du stéthoscope obstétricale par Mme Amina Narké comme sage femme du village et ses sensibilisations ont été présentés dans différents stands. Sur le plan technologie, des briques traditionnelles à base d’argile, construction d’une maison traditionnelle en terre battue, des maquettes de maison modernes étaient exposés.

Pour les aliments traditionnels on avait le  « Nkima » d’origine africaine, « Zdwadwayi » tous les deux à base de poudre de manioc. Quant aux Jeux il y avait « nkaouré », « nkwerere », «  Salade » et  la danse chitété qui sont actuellement délaissés par les jeunes au profit des jeux-vidéo de la nouvelle technologie.

Sur le plan mécanique et technologie, on avait une exposition d'un jeune réparateur des motos.  Le jeune Aktham Galfane avec son incubateur d’œufs utilisant le pétrole lampant comme source d’énergie et l’agence Mnaracom avec sa nouvelle technologie de communication et multimédia ou encore Defaloi Yssouf avec son unité d’alambic pour la distillation d’huile d’ylang ylang, tous des jeunes de Ngamarumbo qui se débrouillent bien dans la vie.

Et enfin Mderehmane qui était roi despote de Mohéli dès ses 18 ans pendant 7 ans (de 1878 à 1885), selon des sources fiables, avec son ego surdimensionné et ses fantasmes démesurés a été présenté sur son « fitako », un brancard royal. « C’est la première édition mais nous comptons l’organiser chaque année et sollicitons l'appui des autorités de l’État et d’autres partenaires », espère Zouber Misbahou secrétaire général de l'AVDSN.

Riwad

 

 


Les contenus publiés dans ce site sont la propriété exclusive de LGDC/HZK Presse, merci de ne pas copier et publier nos contenus sans une autorisation préalable.

Commentaires (2)