La Gazette

des Comores

M-Boka, un artiste musical qui place haut la barre

M-Boka, un artiste musical qui place haut la barre © : HZK-LGDC

M-Boka, de son vrai nom Mouhamed Soumaïla né à Nioumachoi Mohéli, est un artiste compositeur et interprète de 25 ans. Son style proche de l'Afrobeat, Rnb, AfroBongo et AfroPop. La qualité de sa musique et de ses clips n’ont rien à envier à celles des grands artistes de renommée internationale. Il a accepté de nous parler de son parcours, ses difficultés et ses souhaits.


M-Boka fait ses débuts dans le groupe TCHEZA GANG à Fomboni Mohéli parmi les membres fondateurs. Après son BAC, il est parti à Anjouan pour ses études supérieures. En 2018 il s'est lancé dans la musique en créant ses propres plateformes: Instagram, YouTube, page Facebook et Twitter (M-Boka) pour nous faire découvrir son univers artistique.

Il était recruté dans 2 Label "Med Production et Mpion Studios" à Mutsamudu. En 2020 il a obtenu sa licence professionnelle en Commerce international et se trouve à Moroni pour continuer ses rêves. « L'origine de M-Boka, "M" signifie Mouhamed, Boka c'est mon surnom depuis mon enfance donc j'ai essayé de combiner les deux pour avoir mon nom de la scène (M-BOKA) » explique-t-il.

L’auteur de « Habibi » son dernier clip, compte dans son répertoire 12 morceaux de qualité extrêmement raffinée. Sikomi (cover diamond platnumz), Allô Allô (remix Sidiki Diabté) ou encore Matembezi (feat Euro X 4).

« La musique c'est ma passion, depuis mon enfance elle est comme mon oxygène » nous a-t-il confié. Ce jeune artiste plein d'avenir espère avoir un soutien pour lui permettre de se propulser d’avantage en dehors de l’archipel. « Je travaille à fond et en solo et je n’ai jamais lâché prise en me donnant l'espoir qu'un jour j'y arriverai » espère-t-il. Sa musique est beaucoup appréciée sur les réseaux sociaux et surtout par les jeunes.

Riwad


Les contenus publiés dans ce site sont la propriété exclusive de LGDC/HZK Presse, merci de ne pas copier et publier nos contenus sans une autorisation préalable.

Commentaires (0)