La Gazette

des Comores

Les CLAC formés en vidéo montage sur smartphone

Les CLAC formés en vidéo montage sur smartphone © : HZK-LGDC

Les centres de lecture et d’animation culturelle ne cessent de bénéficier des formations de différents types depuis deux mois. De l’animation au reportage écrit et cette fois-ci, ces jeunes de Mohéli apprennent à faire des montages vidéo à l'aide de leurs smartphones.


Du 21 au 28 du mois d'août, 45 adhérents des Clacs de Mohéli ont bénéficié d’un atelier artistique sur vidéo montage. Il s’agit d’une prise en main du smartphone, comment mieux  filmer avec son téléphone portable et la technique du tournage et du montage. La formation  rentre dans le cadre du projet « À vos CLAC prêts partez » financé par l’ambassade de France en Union des Comores et dispensée par Amal Attoumane du CCAC MAVUNA qui a pour  mission principale de promouvoir la culture comorienne.

C’est une formation très importante selon Ben Ymame le coordonnateur du sous réseau  CLAC de Mohéli, car elle complète les compétences acquises récemment sur les animations et le reportage écrit. Seize jeunes du CLAC Nioumachoi, dix neuf du CLAC de Djoiezi  et dix du  CLAC Salamani ont appris à réaliser des vidéos sur différents thèmes tels que mariage, événement culturel, interview et autres. 

« Pour moi, c’est une formation que j’attendais depuis longtemps car avec mon téléphone je filmais mais je n’avais aucune technique, surtout je n’avais aucune notion de montage » se réjouit Mlle Tayfat Mohamed ldris, une des bénéficiaires. Ces jeunes ont monté une scène de mariage, chacun l'a filmé et l'a monté à l’aide de leurs smartphones et le formateur se dit satisfait. « Il faut reconnaître que les CLAC ont reçu cette fois-ci les techniques adéquates permettant de mieux produire en termes d’animation et de diffusion et ce, grâce à l'appui financier de l’ambassade de France » témoigne Ben Ymame.

Riwad

 

 


Les contenus publiés dans ce site sont la propriété exclusive de LGDC/HZK Presse, merci de ne pas copier et publier nos contenus sans une autorisation préalable.