La Gazette

des Comores

La deuxième édition de Nyora débute ce samedi 27 novembre

La deuxième édition de Nyora débute ce samedi 27 novembre © : HZK-LGDC

Devant la presse hier mercredi 24 novembre, l'agence de communication Tartib en partenariat avec Comores Télécom a annoncé le lancement de la deuxième édition "Nyora", qui débutera samedi prochain. Douze candidats s'affronteront pour cette émission dont deux à Mohéli, deux à Anjouan, trois à Mayotte et cinq à la Grande Comore.


Nyora is Back ! Tartib en partenariat avec la société Comores Télécom a annoncé la deuxième édition de Nyora. Un concours de chants qui donne l'opportunité de découvrir et rassembler différentes générations d'artistes issus des quatre îles de l'archipel des Comores. Douze candidats de la nouvelle génération de la scène de l'archipel sont sélectionnés par ladite agence avec l'accord du directeur artistique Salim Sultan (Dadiposlim). Et c'est toujours la télévision nationale ORTC qui va diffuser l'émission. « Il n’est pas nécessaire de rappeler cette émission. On sait que tous les Comoriens de l’intérieur  et de l'extérieur ont été branchés par l’émission. Ils ont apprécié et découvert des jeunes artistes talentueux. Ce qu'on peut dire et faire c'est d'accompagner l'émission. Notre société s'engage dans tous les domaines de développement, sportif, éducatif ou culturel. Raison de notre partenariat avec Tartib et l'équipe nationale », avance Said Ali Chayhane, le directeur général de ComoresTélécom.

Pour cette deuxième édition, les membres du jury sont Abdallah Chihabidine et Reed Blowz. Ridhoine, Soulaiman Mzé Cheikh et Boina Riziki. Et ils auront comme coach Salim Ali Amir, Chebli Msaidie. « On peut dire que la première édition était un succès. Certes, il y a eu des critiques, ainsi il faut faire en sorte que la deuxième soit meilleure », souhaite t-il. La première session de cette deuxième édition de Nyora commencera le samedi 27 novembre. « La première partie sera consacrée aux chansons étrangères, le dimanche 28 les chansons comoriennes et le 2 décembre il y’aura live acoustique comme l'année dernière. Le 5 décembre on aura les résultats de la première session. Les demi-finales auront lieu le 11 et 12 décembre. On commencera par les chansons étrangères puis les chansons comoriennes », indique Boina Mohamed responsable de l'agence Tartib. Et d’ajouter que « la finale aura lieu du 25 au 26 décembre. La délibération se fera dans un concert géant le 31 décembre au stade omnisports de Malouzini. Mais la remise des prix se tiendra dans une soirée de gala le 01 janvier au Golden Tulip ».

Tout comme l'année dernière, la première étape de l'émission, les douze candidats doivent interpréter deux titres d'artistes de leur choix, dont l'un doit être local et l'autre de l'étranger. Les prestations seront enregistrées et filmées dans les conditions professionnelles en studio d'enregistrement et studio vidéo sur fond vert. Quelques noms de la musique comorienne, notamment Solam qui recomposent les instruments (BPM) de chaque titre, le directeur artistique Dadiposlim avec son équipe Twamaya House accompagneront les candidats afin de donner le meilleur d'eux-mêmes.

Et pour les prix, le premier aura un chèque de 5 000 000 kmf, le deuxième 1 500 000 kmf et troisième 750 000 kmf. Il y'aura un quatrième prix pour celui ou celle qu'on désignera par le choix du public. Il s'agit de la chanson la plus visionnée sur YouTube durant la période du concours. À noter que chaque candidat participant à l'émission se verra remettre un montant de 100 000 kmf au début de l'émission, à la signature de son contrat.

Nassuf Ben Amad

 


Les contenus publiés dans ce site sont la propriété exclusive de LGDC/HZK Presse, merci de ne pas copier et publier nos contenus sans une autorisation préalable.

Commentaires (0)