La Gazette

des Comores

Concours photo de l’Alliance Française: Arkam de Mohéli remporte le prix national

  •  
  • A.O
      A.O
Concours photo de l’Alliance Française: Arkam de Mohéli remporte le prix national © : HZK-LGDC

Les Alliances françaises en Union des Comores (Moroni, Mutsamudu et Fomboni) ont remis, au cours d’une exposition vernissage, dans la nuit du 26 février 2024, les prix du premier concours photo « Capture le Patrimoine de ton île ». L’évènement d’annonce du prix du gagnant national a eu lieu au hall de l’Alliance française de Moroni devant des invités habitués des lieux et de la culture.


C’est le candidat de l’île de Mohéli, Abdou Bacar Arkam qui a remporté le premier prix de ce premier concours de photographie devant Fakridine Abdallah Ali Ben Gigi et Nafion Naslan, respectivement 2ème et 3ème. Emu, ce dernier a juste remercié l’Alliance française pour l’organisation de ce concours et s’est dit satisfait de cette victoire qui vient gratifier sa passion pour l’objectif lors de la cérémonie qu’il a suivi en vidéo-conférence avec son collègue d’Anjouan.

Si au regard du public, certaines photos des participants manquent d’originalité, le président du jury, Farouk Djamil, rappelle que « la photo est un art subjectif ». Ce dernier affirme que certaines photos ont été vues et revues mais fait savoir que le concours est à ses débuts et que le jury a tenu compte de certains critères de choix notamment ceux portant sur « la technique, le choix artistique portant sur le cadrage mais aussi sur l’originalité ».

« On a retenu le cadrage et la composition de la photo mais aussi nous avons tenu compte du thème et de l’originalité. Maintenant, il faut que nos jeunes commencent par photographier ce qu’ils voient tous les jours, de l’angle qu’ils le voient avant de qu’ils essaient de trouver un autre regard sur l’objectif et la chose et ainsi voir autre chose. Sur cette première, nous avons essayé de garder l’équilibre entre l’artistique et la technique, mais aussi sur l’originalité et le point de vue du photographe », explique le président du jury. 

Du plaisir, les participants en ont pris et pas qu’eux car le public s’est dit émerveillé de découvrir le talent dont ont fait preuve ces jeunes photographes. Certains leur prédisent un avenir dans le secteur alors que d’autres estiment que le chemin est long avant d’atteindre l’excellence. Du plaisir et de la fierté, le président du jury en a eu. « C’est beaucoup de plaisir et de fierté de voir qu’aujourd’hui beaucoup de jeune s’intéressent à la photographie en tant qu’art mais pas en tant que pratique narcissique. Lors de ce premier concours, nous avons eu beaucoup de participation et ce fut l’occasion de confronter tous ces regards de Ngazidja, Anjouan et Moheli et on espère que cela va continuer pour inciter d’autres jeunes à s’intéresser à la photographie, à la diffuser, à la consommer et pourquoi pas à en vivre », se réjouit Farouk Djamil.  

A.O.

 

 


Les contenus publiés dans ce site sont la propriété exclusive de LGDC/HZK Presse, merci de ne pas copier et publier nos contenus sans une autorisation préalable.