La Gazette

des Comores

Football : Championnat D1, Ngazidja Volcan ouvre le score, l'arbitre est sauvagement agressé

  •  
  •   admin
Football : Championnat D1, Ngazidja Volcan ouvre le score, l'arbitre est sauvagement agressé

Après le terrain de Mistoudje (Jacm # Etoile du sud), aujourd’hui, c'est Moroni (Volcan # Enfants des Comores) qui voit un arbitre agressé sauvagement et évacué, à l'occasion du championnat. Le but de Nabil de (84e) est à l'origine de l'étincelle qui a embrasé le terrain. L'assistant grièvement blessé est évacué. Samir, commissaire au match est appelé à la rescousse. La partie reprend 13 minutes après.


Immédiatement après l'ouverture du score par l'attaquant de Volcan, un gros galet lancé à partir des gradins tombe sur la tête d'un assistant. Il s'écroule. Gravement blessé, il perd connaissance et se réveille aux urgences de l'hôpital El-Maanrouf. Les coaches expriment leur regret. Kadafi de Volcan : « Nous avons gagné. Je félicité l'équipe. Notre atout, nous disposons des éléments qu'il faut aux postes qu'il faut. Deux nouveaux techniciens ont intégré notre staff technique. Du sang neuf s'impulse dans le groupe. Je condamne vigoureusement cette violence perpétrée par certains supporteurs du club de Vouvouni contre un assistant du match, d'ailleurs gravement blessé et évacué. Aujourd'hui, l'arbitrage était nul. Il a contribué à pourrir, et le climat du terrain et, le climat  du stade. Le sport, c'est la fraternité et le fair-play ».

Un verdict amer à l'horizon

Johnny de Vouvouni : « Un match très engagé. Je savais que Volcan est un adversaire coriace. Je me suis bien préparé pour prendre, au moins un point. Mais, plus chanceux, il s'impose. Je suis contre les violences dans les stades. J'ignore qui est l'agresseur. Le sport c'est l'amitié et le fair-play. Les arbitres sont ce qu'ils sont, sans commentaire ». Dans un match, qui provoque les violences, le gagnant ou le perdant ? Il est difficile d'avoir raison quand l'autre ignore qu'il a tort !  A cause d'un supporter incontrôlé, Djabal a été relégué en D2. Ce verdict radical reste-t-il toujours d'actualité ?

 

Bm Gondet

 

Commentaires (0)