La Gazette

des Comores

Caf: priorités aux infrastructures

Caf: priorités aux infrastructures © : HZK-LGDC

Une fois élu, le bureau exécutif de la Caf a pris son bâton de pèlerin, et a publié les projets de construction et/ou de réhabilitation des infrastructures. La réunion en visioconférence, tenue en début de semaine dernière sous la présidence de Patrice Motsepe, patron de l'institution, est illustrative. Aucun pays n'est prioritaire. Les associations opérationnelles membres qui expriment les besoins doivent présenter des dossiers crédibles.


Une réunion en visioconférence avait mobilisé, chacun dans son coin, les membres du bureau exécutif de la Confédération Africaine de Football (Caf). Au menu, entre autres les projets de construction et/ou de réhabilitation des infrastructures en état de dégradation. Cette rencontre de concertation et de travail par vidéo-conférence, tenue le mardi 30 mars 2021 en présence de son secrétaire général, Véron Mosengo Omba, et sous la présidence de Patrice Motsepe, successeur du Malgache Ahmad Ahmad, illustre la volonté de la Caf de donner la priorité, entre autres, aux infrastructures : terrains et sites d'accueil.

 

Les pays bénéficiaires ne sont pas déterminés d'avance. Toutes les fédérations membres, surpeuplées ou non, financièrement puissantes ou non, sont traitées sur le même pied d'égalité. La différence, si différence il y a, repose sur la crédibilité des dossiers à présenter. « Si le pays veut être bénéficiaire, la Fédération de Football des Comores, comme toutes les associations membres, doit soumettre à la Caf une étude. Le souci de la Caf, c'est l'essor du football africain », éclaircit  Kanizat Ibrahim, vice-présidente de la Caf.

 

Le dossier du Centre académique Twamaya de Mitsamiouli, une institution qui avait fonctionné de 2013 à 2017, scintille déjà sur la table de la Caf. Pour rappel, après quatre ans d'encadrement technico-tactique et physique, l'académie Twamaya a pu former exclusivement une centaine d’adolescents. Aujourd'hui, le football féminin a pris un élan notoire. A-t-on prévu une politique pour le genre dans l'académie ?

 

L'état de dégradation de certaines infrastructures d'accueil et stades qui n'offrent plus les garanties indispensables pour abriter des compétitions de la Caf, notamment la Coupe d'Afrique des Nations ou le Championnat d'Afrique des Nations ont fait l'objet d'une observation minutieuse. Bien entendu, les dossiers, détaillés et chiffrés, qui ne reposent pas sur des bases solides, n'ont pas la chance de retenir l'attention de la Caf.

 

Pour le centre de formation Twamaya, le plan du projet pour sa réhabilitation a été dévoilé par l'ancien bureau de la Caf : des nouveaux bâtiments administratifs, une pelouse synthétique flambant neuve, un système d'éclairage, un terrain d’entraînement, des tribunes. Les collègues de Kanizat Ibrahim, du nouveau bureau exécutif de la Caf reconnaîtront-ils la crédibilité du dossier du joyau de Mitsamiouli ?

 

Bm Gondet

 

 


Les contenus publiés dans ce site sont la propriété exclusive de LGDC/HZK Presse, merci de ne pas copier et publier nos contenus sans une autorisation préalable.

Commentaires (0)