La Gazette

des Comores

Beach Soccer = Football de plage Battus à Mitsamiouli, les Coelacanthes doivent relever le défi à Maputo

Beach Soccer = Football de plage Battus à Mitsamiouli, les Coelacanthes doivent relever le défi à Maputo © : HZK-LGDC

A J-2 de la manche retour des éliminatoires de la Can de football de plage, l’entraîneur Guidarini Gérald a dévoilé la liste des Coelacanthes, appelés à laver l'affront (7-5) subi à Mitsamiouli (Comores) le 26 mars 2021 lors du match aller. Le 2e match, prévu le 10 avril prochain à la plage de Costa do Sol de Maputo opposera encore les Mambas de Mozambique aux Coelacanthes des Comores. Ici, le site de jeu répond aux normes internationales, contrairement au minuscule terrain utilisé à Mitsamiouli.


A deux jours de la manche retour à Maputo, entre les Mambas de Mozambique et Coelacanthes des Comores, à l'occasion des éliminatoires de l'édition 2021 de la Coupe d'Afrique des Nations (Can) de Beach Soccer, les entraîneurs respectifs se débattent pour harmoniser leur liste. Pour l'heure, l'encadreur technique des Mozambicains, Abineiro Ussaca Saïd préfère garder discrète sa liste. En revanche, Guidarini Gérald des Coelacanthes a publié une liste des 13 beach playeurs. Abdoulhamid Mchangama avance une observation riche et enrichissante. « La liste a été remaniée. Mohamed Mchangama du football classique est rappelé. Je pense que Guidarini Gerald a retenu 4 joueurs du championnat local. Je suis un entraîneur de formation de Beach Soccer. Pour les Coelacanthes, en toute objectivité, l'exploit ne dépend pas du bouleversement de la liste. Tout repose sur la préparation, et la qualité des séances d’entraînement », avance-t-il.

 

Le vainqueur de la double confrontation entre, Mambas et Cœlacanthes, validera son ticket pour la phase nationale, prévue au Sénégal le mois prochain. Les Coelacanthes auront du pain sur la planche. En match aller à domicile, ils s'étaient inclinés, après une réelle domination : (3-2, 1ère mi-temps), (5-3, 2e période), et défaits (7-5 en 3e mi-temps). Comment remonter la pente, remettre les pendules à l'heure et prendre le large à Maputo ? Le buteur expatrié, Ali Saïd Omar (quadruplet) réussira t-il à rééditer les mêmes exploits le 10 avril 2021 ?

 

Pour rappel, en décembre 2015, une formation des entraîneurs de Beach Soccer a eu lieu à la plage de Mitsamiouli. Environ, 21 cadres, issus des trois ligues insulaires, exclusivement masculins, ont bénéficié d'un encadrement pédagogique et technique bien développé. Parmi eux figure notre interlocuteur. Le pourcentage de chance pour la manche retour qu'il accorde à nos ambassadeurs est flottant. « Mozambique n'a pas un niveau qui suscite la frayeur. J'ose déclarer que technico-tactiquement, les Mambas n'ont pas de leçons à nous donner. Le problème c'est l'endurance et la résistance. Le manque des conditions physiques des Coelacanthes pourrait peser lourd sur le match. Je leur souhaite bonne chance », dit-il.

 

Autres obstacles à craindre. Primo, le buteur comorien Ali Saïd Omar serait asthmatique. Toutes les cinq minutes, il doit se reposer trois à quatre minutes, avant de reprendre le jeu. Secondo, aux Comores, le terrain de jeu était minuscule. Donc, il n'était pas réglementaire. Par contre, à Maputo, ce sera un terrain assez vaste, car aux normes internationales.

 

Bm Gondet

 

 

La liste des Coelacanthes du beach Soccer

Gardiens de but

1/ Kari Guarino

2/ Lacatus Mahamoud

Joueurs de champ

3/ Abouleythy Mkatibou Hermane

4/ Ali Moussa

5/ Ammar Ali Saïd

6/ Anziz Madi Mhoussini

7/ Anziz Mansoibou

8/ Asmane Saïd

9/ Djaffar Soilihi

10/ Ibrahim Madihali

11/ Jamaldine Mroivili

12/ Mohamed Mchangama

13/ Salim Mohamed Madi

Entraîneur

Guidarini Gerald

 

 


Les contenus publiés dans ce site sont la propriété exclusive de LGDC/HZK Presse, merci de ne pas copier et publier nos contenus sans une autorisation préalable.

Commentaires (0)