La Gazette

des Comores

Telma Comores compte déjà 100.000 abonnés

  •  
  •   admin
Telma Comores compte déjà 100.000 abonnés

Six mois après le lancement de ses opérations, Telma Comores a déjà atteint le cap des 100.000 abonnés, soit 25% de part du marché. Le nouvel opérateur a distingué son cent millième client en lui offrant un Smartphone et une puce avec un forfait de 10 h d’appel et 5Gb.


Le second opérateur du secteur des Télécommunications a déjà atteint les 100.000 abonnés. Le jeune homme natif de Ouellah Mitsamiouli a reçu un cadeau de la société des mains du directeur Général, Stephane Teyssedre, en présence de la presse.

Le cadeau est composé d’un Smartphone 4G, d’une carte contenant un forfait de 10 heures d’appel et de 5Gb de datas pour la connexion à la 4G. L’heureux jeune homme a remercié la société pour ses offres et la qualité de ses services. Il s’est dit honoré du geste de Telma Comores qui prouve que l’opérateur chérit ses clients.

Selon le nouveau directeur général, Stephane Teyssedre, Telma Comores comptabilise 25% de parts du marché après plus de 6 mois d’activités.

Le directeur de la communication, Stephane Aboutoihi a souligné, à l’issue de la cérémonie, l’effort accompli par la société pour « satisfaire » les besoins de la clientèle et de « proposer offres adaptées ». Selon lui, le second opérateur accorde une importance capitale à la relation client. Des nouvelles offres exceptionnelles devraient voir le jour durant le mois de ramadan.

Les travaux d’installation du réseau devraient bientôt toucher à leur fin. La côte Est de Ngazidja a déjà accès au réseau Telma depuis presque deux semaines. Dans les prochains jours, l’operateur devrait renforcer et finaliser la couverture de son réseau 4G sur l’ensemble du territoire.

A noter que la société a investi plus de 14 millions de francs rien qu’en 2016 y compris 12 millions dans le déploiement de son réseau et a prévu d’investir 12, 951 millions en 2017.

 

A.A.H

 

 

Commentaires (1)

  1. mohamed abdourahamane:
    19/05/2017 à 06:39 PM

    Vivement la concurrence et tant pis pour les canards boîteux