La Gazette

des Comores

Télécommunication : Christophe Olivier promet une amélioration du réseau Telco sur Moroni

Télécommunication : Christophe Olivier promet une amélioration du réseau Telco sur Moroni © : HZK-LGDC

Le nouveau directeur général de la société Telco reconnaît les turbulences dans la connexion internet du pays. Mais pour lui, il n’y a pas inquiétude car, dit-il, cela fait partie du métier des opérateurs. Dans cet entretien, le patron de la marque jaune évoque plusieurs projets qu’ils comptent mettre en place dans le court et moyen terme. La vulgarisation de la solution Mvola, le lancement de la 4.5G et l’amélioration du réseau à Moroni restent pour Monsieur Christophe Olivier au premier plan de leurs inquiétudes.


Ces derniers temps, des turbulences dérangent la connexion internet du pays. Les milliers d’utilisateurs de la capitale ont du mal à faire leurs travaux. Sur ce, le tout nouveau directeur général de Telma Comores Christophe Olivier fait savoir que ces problèmes font partie du métier des opérateurs. « En ce qui nous concerne, je peux vous assurer que nous avons été victimes de notre succès sur les 4 premières années et devions lancer en 2020 un plan pour déployer le réseau 4.5 G qui n’a pas pu être fait pour cause de crise Covid-19 mais nous avons des assurances que ce projet sera déployé cette année », explique le patron de la marque jaune pour évoquer les mesures à prendre pour éviter des interférences répétitives. Dans le court terme, le directeur général de Telco promet des améliorations qui vont avoir lieu grâce à l’obtention des fréquences supplémentaires qui vont permettre dès le mois de mars aux clients de Moroni de mieux surfer. « Ceci va permettre de limiter la congestion », dit-il.

Christophe Olivier parle d’un énorme succès commercial pour évoquer le bilan de la société depuis son ouverture en 2016. « Nous avons eu en 4 ans 43% de marché en partant de rien. Pendant ces 4 années, nous avons quasiment rattrapé l’opérateur historique. On a une couverture sur les trois îles qui est de bonne qualité et que nous continuons à améliorer notamment avec l’ouverture de sites sur Moroni pour une bonne qualité de nos services », affirme notre interlocuteur. Dans cette optique, il rappelle que le deuxième opérateur étant une société privée ne se contente que de faire son job en créant des remous dans le pays et laisse entendre que « quand on ouvre la concurrence, on se pose à des difficultés pour l’opérateur historique. Ce qui est le cas ». « On aimerait que l’opérateur historique soit dans une meilleure situation parce que à chaque fois qu’il sera en difficulté, cela rejaillit sur nous. Nous, on veut faire une croissance, on est là pour apporter du service aux comoriens et non pour bouleverser les équilibres des entreprises nationales », avance sereinement Christophe Olivier.

Un équilibre recherché par la marque jaune et qui pousse le directeur général de ladite société à parler des relations entre les deux opérateurs. Et selon lui, des discussions pour de la coopération technique entre les deux sociétés sont en cours. « Nous avons de part et d’autre intérêt à dialoguer. C’est un confrère et on opère dans le même secteur. Il y a forcément matière à discussion et on discute de coopération technique », rassure-t-il. Pour les clients et les perspectives pour le deuxième opérateur du pays, le nouveau patron de la société évoque une forte vulgarisation du Mvola.
« Avec le mobile money et la solution Mvola, nous allons apporter beaucoup de services pour le quotidien des comoriens. On pourra tout payer avec Mvola car il s’impose comme le mobile banking numéro 1 pour tous les comoriens », laisse-t-il entendre. Christophe Olivier parle aussi du lancement de la 4.5G et le lancement des solutions de fibre à destination des entreprises au deuxième semestre 2021 mais aussi de la mise en vente de kits d’énergie. Vers le 5G ? Le directeur évoque une chose qui semble ne pas être nécessaire actuellement mais fait savoir que « dans le domaine, la réalité d’un jour n’est pas celle de l’autre jour ». Dans le développement du Mvola, le patron de Telco souligne un secteur commercial informel qui impacte une grande vulgarisation dans les marchés.

A.O Yazid

 


Les contenus publiés dans ce site sont la propriété exclusive de LGDC/HZK Presse, merci de ne pas copier et publier nos contenus sans une autorisation préalable.

Commentaires (3)

  1. Laila Msaidie:
    19/02/2021 à 09:04 AM

    0

  2. Laila Msaidie:
    19/02/2021 à 09:06 AM

    0

  3. Ali Mohamed:
    19/02/2021 à 11:53 AM

    0