La Gazette

des Comores

Imara Comoros représente une fois de plus le pays à l’échelle internationale

Imara Comoros représente une fois de plus le pays à l’échelle internationale © : HZK-LGDC

En raison de la covid-19 qui sévit dans le monde actuellement, la compétition sur la robotique se joue à distance du 24 juillet au 24 Septembre. Ils sont 7 jeunes adolescents à participer à ce concours et espérer gagner le trophée.


Ils sont 7 Comoriens, 6 filles et 1 garçon à s’échiner une fois de plus sur la robotique. L’année dernière, ils ont montré leurs talents à Dubaï, en représentant le pays à l’échelle internationale. En raison de la pandémie de la covid-19 qui sévit dans le monde actuellement, ces adolescents participent au concours mais à distance. Il porte comme thème « connecter avec la communauté ». Hemline Abdallah, une candidate à la précédente édition se dit prête à aller au-delà de ses espérances, cette année. « Le concours de l’année précédente m’a appris pas mal de chose et je vais par la suite transmettre mon savoir-faire à d’autres », montre-t-elle. « Cette compétition montre une fois de plus que la femme a de la valeur dans la société. Elle doit se battre pour tout car elle a  sa part de contribution à apporter ».

 

Pour rappel, Imara Comoros est une organisation qui intervient dans plusieurs domaines dont le genre, la protection de l’environnement, la protection de l’enfance, la lutte contre les violences conjugales. Elle s’implique aussi dans l’éducation. Izati Allaoui et Zamzam  Mmadi, enthousiasmées à leur tour, toutes deux nouvelles dans cette plateforme ont appris à faire des visières et des craies dès leur intégration dans l’équipe. « Nous sommes nouvelles mais notre savoir-faire nous permettra d’aller loin. C’est un pas vers le monde entrepreneurial. Nous invitons les jeunes comme nous à rejoindre Imara Comoros pour apprendre et transmettre cette richesse à la communauté  ».

 

Quant à leur mentor, Armel Sylva a montré que la plateforme s’est donnée cœur et âme en faisant des collections pour ensuite les vendre, que ce soit de la nourriture ou autre, pour  financer leurs activités. Imara Comoros fait bien plus que de la compétition. En cette période de la Covid -19, les jeunes ont fabriqué des visières pour les personnels soignants afin de les protéger  contre le coronavirus. « Étant une organisation non gouvernementale, nous faisons tous par nous-mêmes. Nous faisons également de la sensibilisation dans les villages pour l’éducation sexuelle surtout pour les actes d’agressions qui gangrènent le pays ». Pour rappel, la compétition de robotique se joue à distance et elle a commencé le 24 juillet pour prendre fin le 24 septembre.

 

Andjouza Abouheir

 


Les contenus publiés dans ce site sont la propriété exclusive de LGDC/HZK Presse, merci de ne pas copier et publier nos contenus sans une autorisation préalable.

Commentaires (0)