La Gazette

des Comores

Covid-19:  L’attention est sur le respect des mesures barrières dans les marchés et les prisons  

Covid-19:  L’attention est sur le respect des mesures barrières dans les marchés et les prisons   © : HZK-LGDC

Le gouvernement a pris la décision de dépister les prisonniers afin d'éviter une introduction ou propagation de la Covid-19 dans les prisons. La question a été étudiée lors du dernier conseil des ministres du mercredi dernier. C’était l’occasion pour le coordinateur de la gestion de la Covid-19 d’appeler les gendarmes à veiller au respect strict des mesures barrières et de la distanciation sociale.


Au cours du compte rendu du conseil des ministres hebdomadaire, le porte-parole du gouvernement, Houmed Msaidie, a annoncé que le Conseil a pris la décision de faire un dépistage massif dans les prisons. Compte-tenu de la situation de la Covid-19, sa propagation et surtout le couvre-feu instauré depuis fin avril, les autorités restent convaincues que les milieux carcéraux ne seront pas épargnés vu le non-respect des mesures barrières constatées ici comme ailleurs, et surtout par la surpopulation. « Nous avons convenu de faire une réhabilitation des prisons, plus particulièrement celle de la capitale (Moroni) qui doit impérativement bénéficier d’un plan de réhabilitation et d’extension», souligne Houmed Msaidie, le porte-parole du gouvernement selon qui les détenus doivent être dépistés dans les plus brefs délais parallèlement à la distribution des médicaments à leur endroit.

 

Avant la déclaration du premier cas du Covid-19 le 30 avril dernier, le parquet général avait plaidé pour le désengorgement des prisons. Ils ont obtenu gain de cause puisque plusieurs prisonniers triés sur le volet selon leurs chefs d’accusations, ont été libérés. Une deuxième vague aura encore lieu à en croire le porte-parole qui a fait savoir que le dossier y relatif est en étude. Outre cette question, le ministre de l'économie s’inquiète du comportement de la population à ne pas respecter les mesures barrières notamment dans les marchés de la capitale.

 

Une situation qui n’est pas sans alarmer l’opinion publique. «Ce n'est pas parce que nous avons des équipements que tout est redevenu à la normale. Il ne faut pas que la population tombe dans l'oubli. Nous devons renforcer les mesures de barrière pour notre sécurité», interpelle le ministre. Et pour y faire, le porte-parole du gouvernement en appelle aux forces de l'ordre de veiller au respect strict des mesures barrières ô combien nécessaires.

 

Pour rappel, le 19 mai dernier, le chef de l'Etat, Azali Asoumani a rendu visite aux patients de Samba Nkuni à Ngazidja et s'est imprégné de la situation de cet établissement de santé. Et dans son passage, il a saisi l'occasion pour remercier le personnel soignant pour cette lourde tâche. Hier jeudi et ce vendredi, ça a été et c’est le tour de Mohéli et d'Anjouan. Des remises des médicaments seront distribuées pour les accompagner dans cette lutte.

 

Andjouza Abouheir

 

 


Les contenus publiés dans ce site sont la propriété exclusive de LGDC/HZK Presse, merci de ne pas copier et publier nos contenus sans une autorisation préalable.

Commentaires (1)

  1. Dela pegna:
    22/05/2020 à 06:21 PM

    I want to see i every news information about coronavirus