La Gazette

des Comores

Coupure du câble EASSY : Les utilisateurs du réseau Huri épargnés par le black-out ?

Coupure du câble EASSY :  Les utilisateurs du réseau Huri épargnés par le black-out ? © : HZK-LGDC

24 heures sans data. C’est ce que s’apprête à vivre la clientèle des deux opérateurs mobiles de l’archipel, fournisseurs d’accès à internet. L’annonce a été faite par la direction de Comores Câbles dans un communiqué. Du côté de Comores Télécom, la solution serait déjà mise en place alors que chez la marque jaune, le doute sur un probable black-out persiste.


Dans un communiqué de presse, Comores Câbles annonce des travaux d’opération et de maintenance du câble EASSY le 10 avril prochain et cela pour une durée de 24 heures, soit jusqu’au dimanche 11 avril à 14 heures. « Cette coupure pour les travaux de routage et jointage pourrait provoquer de fortes perturbations du trafic Internet à travers le territoire national », lit-on dans ledit communiqué. La direction de la société Comores Câbles informe que l’objectif de cette intervention technique « porte à garantir la sécurisation du câble, et à renforcer les infrastructures » de la société.

 

Ces travaux pourraient causer un black-out total et ainsi plonger l’ensemble des utilisateurs des deux opérateurs dans un week-end sans internet. Contacté, le service de communication de Comores Télécom assure que CT a déjà une solution palliative. Antoisse Ezzidine fait savoir que depuis un certain temps, Comores Télécom a pris des mesures. « On a eu quelques difficultés avec le Câbles EASSY. A un moment, nous avons été déconnectés, on a eu quelques soucis avec Comores Câbles et depuis, nous avons activé une autre liaison, un autre câble sous-marin qui s’appelle APVASSA, qui connecte l’ensemble de l’archipel (Mayotte incluse) jusqu’à d’autres liaisons à l’international », explique Antoisse Ezzidine.

 

Pour rassurer la clientèle, la direction de l’opérateur historique fait savoir que pour toute connexion, le fournisseur a le choix « soit en passant par la liaison EASSY ou la liaison APVASSA ». Ceci dit qu’une partie du trafic de Comores Télécom est routée par ce deuxième système et ceci fait que, comme l’explique notre interlocuteur, « techniquement parlant, [ils] ont assez de capacité qui leur permettra de router le trafic à l’international ».

 

Le consultant en communication de l’opérateur national laisse entendre que les problèmes doivent être d’une faible ampleur même s’il y a black-out du côté EASSY. « Peut-être qu’il va y avoir quelques congestions mais à priori, on estime être couvert. Ainsi, nous espérons pouvoir assurer le minimum de service pour notre clientèle », dit-il. Du côté de la marque jaune, c’est le silence total. Interrogée sur les solutions palliatives, la société Telco espère tout simplement que « des travaux planifiés comme ne devront pas entrainer pas de black-out ». Ali Karani, directeur de Comores Câbles, regrette que le pays ne dispose que d’un seul itinéraire à l’international. Par rapport à cette coupure de 24 heures et des solutions palliatives, Ali Karani laisse entendre que les solutions ne peuvent provenir que des opérateurs. « Même si j’en détiens plusieurs mais si l’opérateur ne demande pas une ligne de sécurisation et l’itinéraire, je n’y peux rien. Pas même pour ce qui est de la capacité », conclut-il.

 

A.O Yazid

 


Les contenus publiés dans ce site sont la propriété exclusive de LGDC/HZK Presse, merci de ne pas copier et publier nos contenus sans une autorisation préalable.

Commentaires (0)