La Gazette

des Comores

Les avis divergent sur cette nouvelle pratique à Dar Nadja

  •  
  •   admin
Les avis divergent sur cette nouvelle pratique à Dar Nadja © : HZK-LGDC

Suite à la cérémonie de prestation de serments des commissaires de l’Ile, l’opinion publique diverge quant à cette innovation, impulsée par Sambi.


En début de semaine dernière, une dizaine de commissaires de l’Exécutif de Ndzouani a prêté serment devant les médias et la population au Palais de Dar Nadja. La pratique, nouvelle et proposée par Sambi à son ami, le nouveau gouverneur Abdou Salami, ne laisse pas la population de marbre.

 

« Je ne vois pas pourquoi on devrait imposer à une personne, qui surement commettra des péchés, de prêter serment ! Nous ne sommes pas infaillibles! Pour moi, Salami a juste voulu satisfaire Sambi » peste Nasser Abdou Madi, un taximan.

 

Il est vite appuyé par un marchand ambulant : « Prêter serment est une forme de défi à notre Seigneur. Personne dans le monde d’aujourd’hui ne peut prétendre être totalement impartial. On ne plaisante pas avec ces choses-là ! ».

 

D’autres, à l’instar de Saandia Abdelfatah, jugent cette pratique louable car elle impose la rigueur et la justice pour tous. « Je suis entièrement d’accord avec le Gouverneur. Il est élu pour toute la population, donc il faut que son équipe intègre cette logique de bienfaisance en commençant par s’engager envers Dieu. On espère un sérieux changement », a dit cette institutrice à la Cuvette.

 

Pour Oustadh Toilibou Omar, maître coranique, «les choses ont bien démarré. Salami est conscient que sa victoire est due au soutien de Sambi et il lui a ainsi rendu hommage en mettant à exécution son souhait de voir les nouveaux dirigeants de l’île de prêter serment ».

 

Les directeurs et autres responsables devront également prêter serment avant de prendre leurs fonctions. Pour ce qui est des commissaires, celui en charge de la Production, Souleymane Abdoulhousseine, n’était pas présent quand ses collègues se sont engagés auprès de Dieu à travers le Coran.

 

Nabil Jaffar

 


Les contenus publiés dans ce site sont la propriété exclusive de LGDC/HZK Presse, merci de ne pas copier et publier nos contenus sans une autorisation préalable.

Commentaires (0)