La Gazette

des Comores

Santé publique : 126 cas de tuberculose en 2020

Santé publique : 126 cas de tuberculose en 2020 © : HZK-LGDC

Selon les données disponibles aux Comores, le pays est loin de l’objectif de 75% de taux de dépistages fixé par l’OMS. En 2020 les Comores ont notifié 126 cas de tuberculose dont le taux de guérison est de 91. Bien que ce chiffre est très encourageant, la ministre de la santé Loub Yakouti Athoumani invite les services concernés à prendre les dispositions nécessaires.


C’est sous le thème « l’horloge tourne » que la journée internationale de la lutte contre la tuberculose a été célébrée hier mercredi 24 mars. A cette occasion, le pays s’est associé avec l’ensemble de la communauté internationale pour la cause. Le thème choisi se justifie par la nécessité d’accélérer de toute urgence la riposte à la tuberculose afin d’atteindre les cibles fixées dans les objectifs de développement durable et de concrétiser les engagements pris en 2018 par les chefs d’État à l’occasion de la toute première réunion de haut niveau des Nations unies sur la tuberculose. 

 

Selon les données disponibles aux Comores, le pays est loin de l’objectif de 75% de taux de dépistages fixé par l’Oms. Le docteur Abdoulaye Diarra, représentant résident de l’OMS a saisi cette opportunité pour réitérer le message de Dr Matshidiso Moeti. Selon cette doctoresse, en 2019 près de 2,5 millions de cas de tuberculose étaient notifiés dans la région africaine, soit 25% de la charge de morbidité mondiale liée à cette maladie. Plus de 500 000 Africains perdent la vie chaque année à cause de la tuberculose. 

 

« Il n’y a aucune excuse pour cette situation, le dépistage et le traitement de la tuberculose étant gratuits dans tous les pays. Trop de personnes tombent dans la pauvreté après avoir contracté la tuberculose à cause des pertes de revenus subies et des frais de transport et autres dépenses à supporter », déclare-t-il. Et bien que certains pays aient réalisé des progrès importants ces dernières années, entre 2015 et 2019 les progrès globaux dans la région africaine de l’OMS restent plus lents que les objectifs intermédiaires fixés pour 2020.

 

La pandémie  de la covid-19 a accentué les difficultés d’accès aux services de lutte contre la tuberculose. Une action collective intersectorielle s’avère primordiale pour relever les défis et accélérer les progrès vers l’éradication de la tuberculose à l’horizon 2030. « J’exhorte les gouvernements et les partenaires à résorber le déficit financier qui entrave la riposte à la tuberculose en Afrique pour que la région puisse atteindre les cibles des objectifs de développement durable liés à cette maladie, dans l’intérêt des populations africaines et des générations futures » a poursuivi le Dr Moeti.

 

De son côté, la ministre de la santé Loub YaKouti Athoumani a expliqué que cette journée  constitue donc l’occasion pour le pays d’intensifier et de renforcer les activités de sensibilisions et de plaidoyers pour amener la population à adopter des comportements surs et responsables pour la prévention de cette maladie. « Il faudrait rappeler que la lutte contre la tuberculose n’est pas une activité d’un seul service, car elle concerne l’ensemble des services  de santé dont un des devoirs est d’orienter les cas suspects vers les centres de santé, district et les services de phtisiologie des hôpitaux pour une meilleure prise en charge », souligne-t-elle. 

 

Malgré le retard, le niveau de prise en charge aux Comores des cas affiche un taux de guérison de 91% sur 126 cas, et la ministre de la santé estime que ce chiffre est « très encourageant ». « Notre pays  n’est pas à l’abri d’une situation difficile de la coïnfection TB/ VIH car rien que pour l’an 2020, 2 cas de coïnfections TB/VIH sont notifiés…. J’invite les services concernés de prendre les dispositions nécessaire pour renforcer leur collaboration afin de poser les séropositifs et les malades un diagnostic précoce chez les séropositifs et les malades SIDA », appelle-t-elle.

 

Andjouza Abouheir

 


Les contenus publiés dans ce site sont la propriété exclusive de LGDC/HZK Presse, merci de ne pas copier et publier nos contenus sans une autorisation préalable.

Commentaires (0)