La Gazette

des Comores

Santé publique ‘’Suha Mobile’’, la structure sanitaire d’urgence au plus près de chez vous

Santé publique  ‘’Suha Mobile’’, la structure sanitaire d’urgence au plus près de chez vous © : HZK-LGDC

Se déplacer pour offrir des consultations, soins infirmiers et hospitalisation sont les missions que se fixe la structure sanitaire d’urgence ‘’Suha Mobile’’. Docteur Ben Djabir Mbae Hamidou et toute son équipe recherche en celle-ci le moyen d’être au plus près des personnes qui sont dans l’incapacité de se rendre dans les différents centres de santé et autres service d’urgence.


Faire des consultations, soins infirmiers et hospitalisation à domicile est la volonté qui anime le jeune docteur Ben Djabir Mbae Hamidou et son équipe à travers la structure ‘’Suha Mobile’’. « C’est après multiples constats effectués lorsque j’ai commencé à exercer à l’hôpital de Mbeni que nous avons décidé de mettre en place cette structure pour venir en aide aux personnes âgées qui sont alitées et incapables de se déplacer et pourtant elles ont besoin de soin », explique ce médecin urgentiste lors d’un entretien avec La Gazette des Comores/Hzk Presse. Conscient aussi de la culture comorienne qui fait que « certaines familles ont une honte d’exposer leur malade » et que « certaines sollicitent les consultations à domicile » malgré le manque d’un système du genre sur le territoire, il a jugé nécessaire « de créer une structure qui sera bien organisée et qui sera adaptée pour tout ce qui peut se faire à domicile ».

‘’Suha Mobile’’ vise loin à l’instar des consultations prénatales, mais pour ce début où les activités se limitent dans les régions de Hamahamet, Mboinkou (Nord-Ouest de Ngazidja) et Moroni, seules les quelques soins, consultations et hospitalisations sont assurés. « Avec le temps, on va essayer de réajuster, adapter en évaluant les problèmes rencontrés et élargir nos interventions sur l’ensemble de l’île et si possible, bien sûr, conquérir l’ensemble de l’archipel », dixit le Dr Ben Djabir en rappelant que pour l’instant la structure n’intervient pas en consultation d’urgence mais que tout se fait sur rendez-vous à défaut de moyens nécessaires pour intervenir en urgence comme c’est le cas dans un grand nombre de pays. « Nous prenons le rendez-vous et en fonction de l’adresse de la personne, nous trouvons l’équipe (médecin et/ou infirmier) qui se trouve à proximité selon notre zone de couverture. Toutefois, il faut savoir qu’on peut intervenir dans une zone hors les trois régions précitées », explique notre interlocuteur.

‘’Suha Mobile’’ c’est 8 médecins et 13 infirmiers au niveau des trois régions. Et contrairement à la plate-forme ‘’Nidiriki’’, la première intervient pour consulter, apporter des soins et hospitaliser alors que la deuxième se base sur la prise de rendez-vous pour les différentes spécialités. La structure ‘’Suha Mobile’’ apporte aussi des soins en kinésithérapie à domicile. Dans le long-terme, la structure se voit prendre des prises en charge d’urgence médicale avec plus de moyens. Docteur Ben Djabir Mbae Hamidou voit en cette nouvelle forme une manière de désengorger les services d’urgence surtout en cette période de pandémie où tout le personnel médical est pris dans la lutte au quotidien. Cette nouvelle structure permet d’engager les jeunes ayant fait des études en infirmerie ou en médecine mais qui ne trouvent pas du travail mais permet aussi d’accompagner les stagiaires qui sont dans les différentes cliniques ou centres hospitaliers. Au courant de la mise en place de cette structure, le ministère de la santé voit en ce projet une innovation pour le secteur et encourage l’initiative.

A.O Yazid

 


Les contenus publiés dans ce site sont la propriété exclusive de LGDC/HZK Presse, merci de ne pas copier et publier nos contenus sans une autorisation préalable.

Commentaires (0)