La Gazette

des Comores

Parlement: Le palais de Hamramba fait peau neuve

Parlement: Le palais de Hamramba fait peau neuve © : HZK-LGDC

Si le montant des travaux de rénovation du palais du peuple de Hamramba n’est pas communiqué, il faut sans doute rappeler que les nouveautés sont bien visibles sur ce chantier de 22 mois, aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur. Le troisième projet de réhabilitation qui prouve combien la coopération sino-comorienne est fructueuse.


Débutés en décembre 2019, les travaux de rénovation du palais de Hamramba, siège de l’Assemblée de l’Union, ont pris un léger retard à cause de la pandémie de covid-19. Au lieu d’une durée de 17 mois initialement, ces travaux de réhabilitation terminés en juillet 2021 ont pris 5 mois de plus. Selon les deux parties et lors de la réception technique qui a eu lieu en juillet dernier, « les travaux ont été pleinement réalisés conformément du cahier de charge ». « Les travaux de réhabilitation couvrent une superficie totale de 4660 m2 et concernent la rénovation des bureaux, des salles des réunions, de la salle de spectacle, de la salle de réception, de l’hémicycle, des clôtures extérieurs, du parking et des routes, de l’éclairage et d’autres installations et équipement énergétique et de sécurité », devait rappeler le secrétaire général de l’Assemblée, Mohamed Ahamada. 

« Un fruit de la coopération entre la Chine et les Comores », selon les dires de l’ambassadeur de la République Populaire de Chine en Union des Comores, He Yanjun, le bâtiment abritant la représentation nationale est construite au milieu des années 80 et a connu déjà trois réhabilitations.  « Je crois que la réalisation de ce projet contribuera à améliorer les conditions de fonctionnement de l’Assemblée et bénéficiera également au développement social des Comores. C’est justement en ce sens que se situe ce projet dont profite la législature comorienne », souligne le diplomate chinois. N’étant pas à sa première réalisation infrastructurelle aux Comores, la Chine à travers la voix de M. Yanjun se dit « prête à travailler de concert […] pour élargir et approfondir les échanges amicaux ainsi que la coopération pragmatique et à accompagner l’Union des Comores dans son développement socio-économique ».

Premier pays à reconnaitre l’indépendance des Comores en 1975, l’empire du centre est toujours resté constamment aux côtés de l’archipel. Et c’est pourquoi dans son allocution, le chef de l’Etat a rappelé que « les Comoriennes et les Comoriens sont fiers de la coopération, fructueuse, viable et solide, avec ce grand pays ami ». « Les bienfaits de la coopération sino-comorienne, se ressentent aussi dans notre pays, dans des domaines aussi variés que l’éducation, la santé, la défense, la sécurité ou la culture. Ainsi, la réhabilitation de ce Palais du Peuple n’est que la suite logique d’une longue série de grandes œuvres, que la Chine réalise dans notre pays depuis des décennies et qui témoigne de la sincérité de son amitié envers notre pays », précise le président Azali Assoumani.

A.O Yazid

 


Les contenus publiés dans ce site sont la propriété exclusive de LGDC/HZK Presse, merci de ne pas copier et publier nos contenus sans une autorisation préalable.

Commentaires (0)