La Gazette

des Comores

Le parti CRC part à la conquête de 11 000 nouveaux adhérents

Le parti CRC part à la conquête de 11 000 nouveaux adhérents © : HZK-LGDC

Le bureau national du parti au pouvoir (la CRC) se trouvait à Mohéli ce dimanche pour une assemblée générale de ses militants dans l’île. L’objectif est de préparer un prochain congrès qui va se tenir en décembre avec une conquête de 11000 nouveaux adhérents dans l’ensemble du territoire et à l’extérieur du pays. C’était aussi l’occasion pour Belou et son équipe d'exposer aux militants comment le parti compte créer une base de données avec la nouvelle technologie mais surtout de parler du dialogue national.


C’est à l’alliance française de Fomboni que la Convention pour le renouveau des Comores (CRC) avait réuni ses militants dans une assemblée générale. Certains dignitaires du parti au niveau national avaient fait le déplacement depuis Moroni accompagnés des élus de l’assemblée nationale issus de l’île, pour la circonstance. Ceci, après Anjouan pour le même exercice.

Milissane Hamdia coordinateur de l’action gouvernementale à Mohéli est officiellement investi chef du parti dans l’île en remplacement d’Abdouroihmane Abdallah. Milissane et quatre autres membres constituent une commission chargée de convaincre 2000 nouvelles personnes au niveau de l’île, à adhérer au parti. La commission a jusqu’en décembre, mois prévu pour le congrès pour atteindre cet objectif. Et au niveau national ce parti qui compte, selon le chiffre avancé par Abi Abdallah Yssouf le technicien nommé pour créer une base de données du parti, 12500 adhérents, projette d’en conquérir 11000 nouveaux. Par quelle stratégie ? À  Mohéli, l’assainissement de Fomboni, les projets des routes et l’électricité sont invités à jouer leur rôle dans cette mission.

Le Ministre de l’aménagement du territoire Afretane Yssoufa était justement présent à la cérémonie et a témoigné dans une conférence de presse tenue après l’assemblée, le financement et le début des travaux de plusieurs routes dans l’île et dans le pays. La route Wanani-Nioumachoi, celle de Nioumachoi-Ouallah et Ouallah-Miringoni sont cités parmi tant d’autres au niveau national.

« Désormais un membre du parti CRC doit s’acquitter de ses devoirs qui sont la discipline, la carte d’adhésion et la cotisation pour espérer réclamer ses droits » avertit Youssoufa Ali Mohamed alias Belou, le secrétaire national, délégué chargé de la défense.

Au sujet du dialogue national qui avait fait l’objet de la conférence de presse, Abdallah Said Sarouma (Chabhane) appelle de toutes ses forces ses amis opposants et les supplie à venir au dialogue pour l’intérêt supérieur de la nation. « Mais poser comme condition préalable, qu’Azali ne soit pas chef de l’Etat c’est complètement aberrant… » déplore-t-il. Le dialogue national va en tout cas avoir lieu « avec ou sans ceux qui ne veulent pas » selon Belou.

Riwad

 


Les contenus publiés dans ce site sont la propriété exclusive de LGDC/HZK Presse, merci de ne pas copier et publier nos contenus sans une autorisation préalable.

Commentaires (0)