La Gazette

des Comores

Collectivités décentralisée: Mohamed Ali Abdallah 1er préfet de la préfecture de Mboudé

  •  
  •   admin
Collectivités décentralisée: Mohamed Ali Abdallah 1er préfet de la préfecture de Mboudé

Le siège de la toute nouvelle préfecture de Mboudé a trouvé enfin un preneur après des semaines de blocage. Il se nomme Mohamed Ali Abdallah investi l'après-midi de ce lundi en présence du ministre de l'intérieur, et de nombreuses personnalités politiques et civiles du pays.


Après presque un mois de blocage, le premier préfet de la toute première préfecture de Mboudé a été enfin intronisé ce lundi. Mohamed Ali Abdallah a pris fonction à l'issue d'une cérémonie qui s'est déroulée à Ntsaoueni au nord de Ngazidja. Dans son allocution, le ministre de l'intérieur a abondé sur la cohésion sociale et le rôle que les préfets devront jouer étant les représentants de l'État dans les préfectures.

Mohamed Daoud déclare que les préfets ont un grand rôle dans la prévention et la lutte contre la délinquance surtout juvénile qui est source le plus souvent des tensions inter villageoises. Autre rôle que les préfets vont désormais jouer est d'assurer le relais de l'État dans les mesures qui seront bientôt prises par le gouvernement pour la circulation des biens et des personnes.

Les préfets à l'en croire vont bientôt collecter les dossiers pour les documents de valeurs (passeport et carte d’identité nationale) et assureront le convoyage vers le centre de production. Des mesures d'après-lui visant à faciliter les usagers qui font des kilomètre pour produire un passeport ou autre carte d'identité.

Quant au préfet Ahmada ben Ali Abdallah après avoir remercié le gouvernement pour la « marque d’estime » qu'il a portée en lui, il a sollicité une entière et meilleure collaboration à ses agents. Il faut noter qu'il a été investi en même temps que 12 agents qui seront sous sa responsabilité.

Pour rappel, la préfecture de la région de Mboudé a été inaugurée le 5 mars dernier, sous le haut patronage du président de la République Azali Assoumani. Les clivages inter communautaires resurgissent toute de suite après la cérémonie inaugurale, ce qui a fait traîner la nomination du premier préfet.

 

Maoulida Mbaé

 

 

Commentaires (0)