La Gazette

des Comores

Omar Mhoussine promet de revenir après le coronavirus

Omar Mhoussine promet de revenir après le coronavirus © : HZK-LGDC

Impacté par la crise de coronavirus, Omar Mhoussine dit garder espoir quant à une suite heureuse, après avoir fermé il y a moins d’un mois sa société Mhoussine Farm.


Avec un visage fermé, Omar Mhoussine a annoncé les problèmes qu’il a rencontrés dans ses activités. Impacté par le cyclone Kenneth, la Covid 19 et les dettes auprès de ses banques, il a décidé de mettre la clé sous le paillasson. D'après lui, pour rehausser ses activités, il faut un grand investissement afin d'atteindre une autosuffisance alimentaire dans le pays. Toutefois, il garde espoir et rassure de reprendre ses activités une fois que les frontières seront normalement rouvertes, notamment après la pandémie.

 

« J'ai investi 220 millions de nos francs pour élever des poules en 2017. Ensuite, j'ai acheté des hectares de terre à Kouwa dans la région de Mitsamihouli pour relancer des activités d’agriculture et d'élevage. Mais le cyclone Kenneth m'a fait perdre plus de 700 poules et l’effondrement des poulaillers. Cela a causé une perte de 220 millions KMF. Bien sûr que j'ai reçu un don de 120 millions, malheureusement c'était insuffisant pour surmonter les difficultés », regrette l’entrepreneur, avant d’ajouter qu’« aujourd’hui, la Meck me demande 25 millions KMF sur les 120 millions de prêts. Également la BDC me réclame 34 millions. Je suis endetté à tel point que je suis tombé même en faillite. J'étais dans l’obligation de louer mes maisons pour essayer de sortir la tête hors de l’eau ».

 

Après plusieurs cris d’alarme, seuls le chef de l’État et son ministre de l’économie lui ont apporté leur soutien, selon lui. « Il faut savoir que plus de 67 employés sont au chômage technique. Mais j'aime mon pays. Etant un opérateur économique, je vais me battre pour m'investir dans les deux secteurs à savoir l'agriculture et l'élevage », avance-t-il. Ce dernier tient à remercier les associations qui sont en France pour leur soutien et les rassure qu'après la Covid-19, il reprendra ses activités économiques.

 

Nassuf Ben Amad

 


Les contenus publiés dans ce site sont la propriété exclusive de LGDC/HZK Presse, merci de ne pas copier et publier nos contenus sans une autorisation préalable.

Commentaires (0)