La Gazette

des Comores

Msaidie veut impliquer les communes dans le développement économique

Msaidie veut impliquer les communes dans le développement économique © : HZK-LGDC

« Le gouvernement s’est engagé pour faire des Comores un pays émergent mais cela ne sera pas possible sans une économie saine ». Ces mots sont ceux de Houmed Msaidie, ministre de l’économie lors d’une réunion avec le personnel de la direction de l’économie et du commerce. L’intégration de la jeunesse et des communes dans cette nouvelle dynamique était au cœur du débat.


Garder une bonne dynamique et ainsi voir tous les départements de son ministère travailler de concert, telle est la volonté manifestée par Houmed Msaidié, ministre de l’économie. Dans une première réunion avec tout le personnel de la direction des affaires économiques et du commerce, il a annoncé les missions importantes qui échoient à ces technocrates qui doivent aux yeux du ministre constituer une équipe plus que dynamique et dévouée dans leur mission car selon lui, « l’économie est la colonne vertébrale d’un pays ».

 

« Le Gouvernement s’est engagé pour faire des Comores un pays émergent mais cela ne sera pas possible sans une économie saine. Après le cyclone Kenneth qui a affecté le pays, nous avons lancé la dynamique en organisant à Paris la Conférence des partenaires pour le développement des Comores. La pandémie de la Covid-19 nous a de nouveau mis à terre. Nous nous devons de mettre en place toutes les procédures possibles pour relancer notre économie et chacun de nous doit apporter sa pierre à l’édifice », a déclaré le ministre.

 

« La jeunesse constitue le fer de lance pour un pays prospère économiquement. Le département doit faire le nécessaire car il est indispensable pour le développement du pays. L’émergence dépend en majorité à notre économie, et donc à ce département », soutient celui pour qui rien n’est possible sans la hiérarchisation sociale (nation, région et commune) dans les actes. Sur ce, le ministre exige une présence indéfectible du département économique et commercial dans les communes et l’établissement d’un cadre organique efficace.

 

De l’autre côté, le directeur général de l’Economie et du Commerce, Abdou Nassur Madi salue cette détermination du ministre et de son cabinet et promet que son département ne baissera pas les bras. « Le ministre veut concrétiser des actions au sein de ce département et nous allons l’accompagner », s’engage-t-il. Des actions et activités économiques du département, Abdou Nassur Madi rappelle que tout ce qui se fait pour le développement du pays c’est à travers l’Économie.

 

 « Toutes les actions à mener doivent voir la participation des mairies et toutes autres structures ». Du commerce effectué par les étrangers sur le territoire national, Abdou Nassur Madi affirme que des projets de lois sont élaborés et seront soumis à cette session parlementaire. Selon lui, ces derniers mettent l’accent sur les conditions qui permettront aux étrangers de faire du commerce sur le territoire.

 

A.O Yazid

 


Les contenus publiés dans ce site sont la propriété exclusive de LGDC/HZK Presse, merci de ne pas copier et publier nos contenus sans une autorisation préalable.

Commentaires (0)