La Gazette

des Comores

Coopération Comores / Île de La Réunion Une délégation réunionnaise reçue par le Modec dans le cadre de l’INTERREG 5

  •  
  •   admin
Coopération Comores / Île de La Réunion Une délégation réunionnaise reçue par le Modec dans le cadre de l’INTERREG 5

Irchadiddine Abdallah, président du Modec a reçu une délégation du Conseil régional de l’île de La Réunion composée de la conseillère Faouzia Aboubacar Vitry et d’un représentant du Medef de La Réunion, Romain Lefèvre pour renforcer la coopération régionale initiée entre Les Comores et l’Île de la Réunion dans le cadre de l’INTERREG 5 signé en novembre 2016.


Le président du Mouvement des entreprises comoriennes (Modec), Irchadiddine Abdallah a présidé une séance d’échanges entre les entrepreneurs comoriens et des représentants du Conseil régional de l’île de la Réunion et du Medef de la Réunion. La délégation réunionnaise a fait le déplacement dans le cadre du programme INTERREG V financé par le Fonds européen de développement régional (FEDER), à hauteur de 63,2 millions €, pour notamment « soutenir le développement des échanges économiques dans la zone océan Indien » et «élever le niveau de compétence collective par le soutien aux actions de formations et d’échanges ».

La conseillère régionale de l’île de La Réunion, Faouzia Aboubacar Vitry, qui est à sa troisième visite à Moroni, a insisté sur la nécessité d’évaluer « les besoins réels des entreprises » pour pouvoir « instaurer les outils et mobiliser l’expertise » nécessaires via les partenariats avec les entreprises réunionnaises.

« Pour qu’un projet soit éligible, il doit réunir les deux parties. Comores et La réunion », a rappelé Irchadidine Abdallah, président du Modec. « Nous avons une chance d’avoir un programme qui va booster les échanges avec l’ile voisine de La Réunion. Ces prises de contact sont des gages de l’implication de nos amis réunionnais », a ajouté le président du Modec.

« On ne va pas se contenter de présenter un outil mais pour être efficient il faut pouvoir accompagner les partenaires et les acteurs ; Une antenne comorienne est déjà installée pour accompagner ce programme », a annoncé Faouzia Aboubacar Vitry. « On a les mêmes difficultés ou presque dans plusieurs domaines. Le plus important c’est de trouver le moyen de travailler ensemble, échanger, développer les initiatives communes », a poursuivi la Conseillère qui a souligné que l’île de la Réunion a « besoin de s'adapter dans la région pour créer de la richesse ».

Les intervenants du Modec ont présenté une liste des lacunes à combler notamment pour faciliter «l’accès au marché international des produits comoriens », « la certification et la normalisation des produits qui peuvent être transformés dans le territoire », « l’implantation de bureaux d’études ». Les deux parties se sont mis d’accord pour « établir » une base de données des produits comoriens qui peuvent intéresser le marché réunionnais et « dresser » une liste des secteurs qui peuvent attirer les investisseurs et entrepreneurs réunionnais. Un accent particulier a été mis sur la formation aux métiers techniques et professionnels pour faire face aux manques de main d’œuvre.

 

Al-hamdi A. Hamdi

 

 

 

 

Commentaires (0)