La Gazette

des Comores

Construction d’une nouvelle aérogare à Hahaya / Le contrat est signé avec la société Sinohydro

  •  
  •   admin
Construction d’une nouvelle aérogare à Hahaya / Le contrat est signé avec la société Sinohydro

Le vice-président en charge de l’économie et le président de la société Sinohydro Coporation Limited ont signé hier mardi le contrat du projet de la réhabilitation et d’extension de l’Aéroport International Moroni Prince Said Ibrahim. Le nouvel aéroport devrait être prêt et livré d’ici 3 ans et demi.


Trois mois après la conclusion d’un protocole d’entente, le gouvernement vient de signer hier mardi le contrat du projet de réhabilitation et d’extension de l’Aéroport International Moroni Prince Said Ibrahim. La cérémonie a vu la présence des membres du gouvernement et des représentants de la société Sinohydro Corporation Limited. Le vice-président en charge de l’économie a tenu à remercier cette société chinoise pour son accompagnement tout au long de ce processus.

« Le président de la République veut faire des Comores un pays émergent et cela doit passer par les infrastructures portuaires et aéroportuaires qui seront un levier pour le développement de notre pays. Maintenant, nous prions Dieu pour que ce projet réussisse », déclare Djaffar Ahmed, le vice-président en charge de l’économie. La société Sinohydro dispose d’un délai de 3 ans et demi pour finir le chantier du nouvel aéroport. Le montant global du projet s’élève à 77 milliards de francs comoriens.

Par cette signature, les Comores seront dotées d’un aéroport qui aura la capacité d’accueillir 4 500 000 passagers, avec une capacité d’accueillir 19 avions en même temps. Il y aura aussi un rallongement de la piste de 700 m. Elle va passer de 2900 m à 3600 m. « Avec ce nouvel aéroport, on sera capable d’accueillir tous les types d’appareils qui existent dans le monde d’aujourd’hui », assure Yasser Ali Assoumani, le directeur général de l’AIMPSI.

A part la construction d’un nouvel aéroport au nord, il y aura aussi l’aménagement de l’aéroport existant, de nouveaux hangars avions et fret et un dépôt de 10 000 M3 pour le Kérosène. « Nous estimons que nos amis vont miser leurs efforts pour la mobilisation des fonds pour commencer les travaux dans les meilleures délais », poursuit-il, avant d’ajouter que « l’aéroport peut créer plus de 2000 à 3000 emplois. C’est une grande occasion pour la réduction du chômage dans le pays. Un projet qui donne beaucoup d’espoir ».

De leur côté, le président de Sinohydro Coporation Limited a salué l’implication des autorités de l’Etat dans le projet. « Aujourd’hui, c’est un jour important pour nous. Le processus s’est déroulé sans obstacle et nous avons obtenu le support de tout le monde », lance M Liang Jun, le président de Sinohydro Corporation Limited. Le patron de cette entreprise publique chinoise a montré que l’aéroport répondra aux normes internationales et qu’il compte continuer à travailler pour le gouvernement comorien dans d’autres domaines. Ce n’est qu’un début de notre collaboration et nous comptons avoir d’autres projets dans l’avenir dans d’autres secteurs comme l’énergie et l’eau », dit-il. Pour rappel, Sinohydro est une entreprise très connue au niveau de l’Afrique. Elle a déjà travaillé dans 45 pays africains dans divers secteurs.

 

Mohamed Youssouf

 

Commentaires (0)