La Gazette

des Comores

Chamsoudine Ahmed, le nouveau président de l’Uccia

Chamsoudine Ahmed, le nouveau président de l’Uccia © : HZK-LGDC

Ahmed Chamsoudine devient le 23ème président de l'Union des chambres de commerce, de l'industrie et de l'artisanat avec 100% des voix. Kamal Eddine Said Ali devient le vice-président et Djabir Mze Said le nouveau secrétaire consulaire.


Après 8 jours d'attente depuis le scrutin du 30 mars dernier, l'Union des Chambres de commerce de l’industrie et de l’Artisanat a enfin son nouveau président. Il s'agit, sans surprise, de Chamsoudine Ahmed, patron des établissements Nassib, élu avec 100% des voix. Le mode de désignation du président de l’UCCIA est simple. Trois représentants de la Chambre insulaire de Ngazidja, deux pour Anjouan et un pour Mohéli, forment la liste d’électeurs.

 

Lors de cette première assemblée de l’Union des Chambres Kamal Eddine devient vice-président de l’Uccia et Djabir Mze Said, le secrétaire consulaire. Quant aux postes consulaires, Alifata Ibrahim est élu nouveau président de la CCIA d'Anjouan, Moustapha Ben Cheick, nouveau  président de la CCIA de Mohéli et Ali Idjihadi, nouveau président de la CCIA de Ngazidja.

 

C'était l'occasion pour le président de la commission nationale consulaire électorale Hamada Hamidou de faire le point après un long travail qui demandait autant d'énergie et de bravoure.  Selon lui, la mission n'était pas facile mais les efforts ne sont pas vains. « Malgré certaines irrégularités et des manœuvres pour entacher le processus électoral, la Commission a fait de son  mieux pour tenir ses engagements, à savoir organiser un scrutin libre, transparent et inclusif », se félicite-t-il, non sans faire une allusion à la triche de M. Abdouloihab, qui était déclaré élu président de la Chambre à Mohéli avant d’être disqualifié pour « usage de faux ».

 

« Ce dernier a eu la complicité du directeur de la fonction publique de Mohéli pour falsifier sa fiche signalétique. Cet incident malheureux a semé la zizanie. Un des membres de la Commission s'est fait arrêter. Une technique bien rodée pour faire pression à la Commission », déplore-t-il, tout en précisant que « malgré ce stratagème, nous y voilà arrivés à bon port ». Rappelons que Chamsoudine Ahmed succède à Ahmed Bazi qui se dit « confiant » tout en souhaitant « bonne chance » au nouveau président. Chamssoudine devient le 23ème président de l’institution depuis sa création en 1948.

 

Andjouza Abouheir

 

 


Les contenus publiés dans ce site sont la propriété exclusive de LGDC/HZK Presse, merci de ne pas copier et publier nos contenus sans une autorisation préalable.

Commentaires (0)