La Gazette

des Comores

Agriculture: Développement économique pour l’entrepreneuriat et la résilience agricole

Agriculture: Développement économique pour l’entrepreneuriat et la résilience agricole © : HZK-LGDC

Hier à l’hôtel Retaj, s’est tenue la Première réunion du comité national de pilotage du projet de « Renforcement des Capacités des Centres Ruraux de Développement Économique pour l’entrepreneuriat et la Résilience Agricole aux Comores » (RECA-ERA). La réunion était présidée par le directeur général des stratégies agricole M. Fouad Mohamed Oussouf et on a noté la participation de messieurs Hubert Olié et Yannick Mevel respectivement conseiller de Coopération et d’Action Culturelle et attaché de coopération à l’ambassade de France.


L’allocution de M. Mbuli Charles Boliko, Représentant de la Fao dans notre pays, a été prononcée par M. Elamine Bedja, assistant au représentant Fao au niveau régional et chargé des programmes au bureau  pays. Ce projet repose sur une conception conjointe entre le Ministère en charge de l’Agriculture de l’Union des Comores, l’Ambassade de France et l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (Fao). Son objectif principal est de renforcer les capacités du Ministère, des structures et des techniciens sous sa tutelle, en particulier les Centres ruraux de développement économique (Crde) qui restent le principal fournisseur des services de conseil pour les agriculteurs et professionnels agricoles, en vue de développer l’entrepreneuriat rural et l’agriculture climato-intelligente aux Comores.

 

Le comité national de pilotage est un organe consultatif et de conseil qui va orienter et superviser la mise en œuvre du projet. Malgré la diversité des acteurs, les Crde, sous tutelle opérationnelle du Ministère de l’Agriculture, de la Pêche et de l’Environnement, sont l’interface incontournable avec les agriculteurs et professionnels agricoles. Ce projet a été mis en place à l’issue d’une évaluation des Crde. Dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet, l’approche participative a été retenue. C’est ainsi, que le projet sera mis en œuvre en collaboration avec le MAPE à travers les Crde, l’Inrape, les Directions régionales de l’Agriculture (DRA) et l’administration centrale.

 

Par ailleurs, les producteurs et leurs organisations professionnelles, les ONGs, le secteur privé, des partenaires techniques et financiers seront également impliqués. Le comité de pilotage a pris note du retard du démarrage des activités causé pour une large part à la pandémie de la Covid-19.

 

Initialement le projet est prévu pour une durée de deux ans avec un budget de 971550 Euros. Cependant le plan de travail et le budget discutés ont été aligné sur l’année en cours et devrait prendre fin en mars 2022. Dans ce contexte, le comité de pilotage a eu à discuter de l’orientation stratégique dans la programmation des activités, la modalité de mise en œuvre des activités du projet ainsi que des orientations, propositions éventuelles ou ajustement de la stratégie de mise en œuvre. Il a été proposé de soumettre un avenant pour une année supplémentaire.

 

Cette mise en œuvre se focalisera sur les Crde de Dimadjou à Ngazidja, Fomboni à Mohéli et Tsembehou à Anjouan. Pour rappel, la coordinatrice de ce projet est Mme Wassilat Ahmed Abdallah. Et le lancement du projet a été effectué en décembre dernier au Crde de Dimadjou en présence d M. Bianrithi Tharmidi le ministre de l’agriculture.

 

Mmagaza

 


Les contenus publiés dans ce site sont la propriété exclusive de LGDC/HZK Presse, merci de ne pas copier et publier nos contenus sans une autorisation préalable.

Commentaires (0)