La Gazette

des Comores

AGID Anjouan « L’année 2021 promet d’être meilleure que 2020 en matière de recettes »

AGID Anjouan  « L’année 2021 promet d’être meilleure que 2020 en matière de recettes » © : HZK-LGDC

Lors d'une conférence de presse tenue ce jeudi dans les locaux de l'administration générale des impôts et du domaine, AGID Anjouan, le directeur régional Djaanfar Salim Allaoui a annoncé la prolongation de la date limite de paiement des impôts jusqu'à dimanche prochain. Un message bien accueilli par les contribuables. 


Ce jeudi à Anjouan, ils sont nombreux les magasins et les taxis qui n’ont pas travaillé par peur d’être pénalisés pour non paiement de la vignette, de la patente et de la TPU. Tous ces contribuables étaient à l’AGID pour payer leur impôt. Et par cette occasion, le directeur régional de l’AGID a annoncé un prolongement de la date limite du paiement de la vignette jusqu’à dimanche prochain. « C’est un grand sacrifice pour accompagner une énième fois la population en cette période de crise sanitaire mondiale », déclare Djaffar Salim Allaoui. Pour faciliter les travaux de collecte des recettes, l'administration générale des impôts et du  domaine compte décentraliser les guichets. « Cette décentralisation demande un équipement renforcé, même à la direction certains outils manquent. Mais on fera tous les efforts pour envoyer le guichet devant la porte du contribuable », précise-t-il.

Devant la presse, le collecteur des taxes et impôts de l'île montre qu’en matière de recouvrement, l’année 2021 pourrait être bien meilleure, plus particulièrement ce premier trimestre, par rapport à 2020. Pour pouvoir communiquer à la presse les chiffres comparatifs par rapport aux autres trimestres de 2020, le patron de l’AGID Anjouan doit d’abord les présenter à la direction générale. « Ca serait trop prématuré et ça manquerait de professionnalisme de présenter les chiffres puisque l'AGID Anjouan n'a pas encore communiqué ces chiffres à la direction générale », estime-t-il

Interrogé sur le versement des TC, cet ancien ministre fait une mention particulière pour la société productrice de l'énergie électrique, SONELEC. « Depuis l'installation de Claude Ben Ali à la tête de SONELEC Anjouan, les impôts de la société sont régulièrement versés. Nous remercions cette volonté d'un jeune homme intègre », conclut-il.

Nabil Jaffar

 


Les contenus publiés dans ce site sont la propriété exclusive de LGDC/HZK Presse, merci de ne pas copier et publier nos contenus sans une autorisation préalable.

Commentaires (0)