La Gazette

des Comores

Patrimoine Culturel / L’éducation du patrimoine bientôt dans le système éducatif comorien

  •  
  •   admin
Patrimoine Culturel / L’éducation du patrimoine bientôt dans le système éducatif comorien

Le CNDRS avec l’appui du projet PRePEC organise un séminaire sur l’introduction de l’éducation du patrimoine des Comores dans le système éducatif. Dans la phase d’expérimentation, elle va concerner les classes du primaire et du secondaire.


Le Centre National de Documentation et de Recherche Scientifique avec le soutien du projet PRePEC organise depuis lundi dernier un séminaire sur l’introduction du patrimoine cultuel dans le système éducatif comorien. Ces assises ont réuni des enseignants chercheurs de l’Université des Comores, des cadres du ministère de l’éducation nationale, des commissariats des îles, des chefs d’établissement, des encadreurs pédagogiques et des acteurs du monde culturel. Ensemble, ils vont évoquer les problématiques du patrimoine culturel, son introduction dans l’éducation du patrimoine dans les enseignements et les apprentissages, l’évaluation du besoin des outils, le dispositif pour mettre en place pour assurer l’éducation du patrimoine dans les établissements mais aussi la question des ressources humaines.

« Il nous semble important que les enfants comoriens connaissent le patrimoine des Comores et l’école doit être un des lieux de cette possibilité de faire l’apprentissage de notre patrimoine », montre Nouroudine Abdallah, le directeur général du CNDRS. Auteur de cette initiative, le CNDRS propose au ministère de l’éducation de formaliser le contenu à intégrer dans les programmes qui doit permettre que l’éducation sur le patrimoine soit effectif.

Au cours de ce séminaire, CNDRS a programmé huit communications. Des chercheurs et des enseignants chercheurs du CNDRS et de l’UDC ont tous exposé sur un aspect du patrimoine des Comores. Il s’agit d’une représentation sur les grands principes, méthodologie générale, l’approche de l’éducation du patrimoine, une communication sur l’éducation du patrimoine culturel immatériel, une communication sur le patrimoine culturel matériel, une autre sur les grands repères de l’histoire des Comores, sur les données des indications du peuplement des Comores, une communication sur le patrimoine culturel sur la flore, une autre sur la faune et le dernier sur le patrimoine naturel océanographique.

« Après le séminaire, le CNDRS va publier dans la prochaine revue YaKombe toutes les communications présentées lors de ce séminaire », ajoute-t-il. Le CNDRS se donne un an de préparation avant de passer au démarrage de la phase » d’expérimentation.

De son côté, le PRePEC appuie le ministère de l’éducation national sur la qualité de l’éducation. Et dans ce sens, plusieurs actions ont été menées. « C’est une belle initiative du CNDRS. On arriverait à promouvoir la recherche de l’éducation si on s’assoit pour trouver les solutions à nos problèmes », avance à son Bourhane Nourdine, le régisseur du projet PRePEC.

 

Mohamed Youssouf

 

Commentaires (0)